Aimée la bien nommée

Parce que son maître ne pouvait plus prendre soin d'elle, il nous a confié Aimée. Gravement malade, il ne la sortait pratiquement plus de l'appartement dans lequel elle faisait ses besoins faute de sorties. Conscient que sa chienne n'était pas heureuse, il s'est résolu à s'en séparer, pour son bien. C'est chez Anne que Aimée a trouvé refuge en attendant une famille définitive. Une grande maison avec un immense jardin et surtout une piscine qui enchante Aimée! Le jour de son arrivée il pleuvait, le temps était triste et Aimée s’inquiétait d'avoir quitté l'appartement...mais une fois lâchée dans le jardin, c'est une autre Aimée que nous avons découvert! Elle courait sous la pluie, sautait sur la bâche de la piscine faisant remonter l'eau! Un vrai chiot! Anne qui connait bien les Landseer (cousins des Terre Neuve) sait que ce sont des chiens d'eau, alors elle a laissé faire, même quand la belle rentrait s'ébrouer dans la maison...

Aimée revit, elle a l'espace qui lui manquait et surtout elle fait de grandes promenades en liberté prés du lac qu'elle adore bien entendu! Elle peut courir autant qu'elle veut. C'est une chienne affectueuse et très gentille, un chouia têtue comme le sont les Terre Neuve...

Avec la chaleur de ses derniers jours c'est plutôt sur la carrelage à l'intérieur de la maison qu'Aimée se pose. Jusqu'à maintenant il fallait presque la forcer à rentrer dans la journée, elle ne se lassait pas de la pluie!

Cette adorable peluche n'en n'est pas une, elle a besoin d'espace, de promenades, de jouer, de faire des trucs de chien et plus précisément de chiot puisqu'elle est encore un chiot! Un gros chiot, certes, mais un chiot. Nous recherchons pour Aimée une famille qui de préférence connait la race, avec une maison et un jardin, mais aussi beaucoup, beaucoup d'amour. 

Type terre neuve, femelle stérilisée, environ 12 mois

 

Mai 2018 Aimée est adoptée!

Heureusement que le trajet était court pour amener Aimée dans son nouveau foyer, la voiture n’est pas trop sa tasse de thé, enfin surtout si elle est le seul chien à bord. Mais le voyage valait le coup parce qu'une fois arrivée à destination, tant de choses nouvelles l’attendaient... Alors Aimée s’est sentie pousser des ailes. Un terrain de jeu si grand qu’on peut y courir sans en toucher les limites, des maîtres qui prodiguent câlins et caresses, des copains poilus sympas ou… pas trop, des poules… oui bof, pas très intéressant, des chevaux, une ânesse ronchonne (elle aussi)… Que d’émotions !!

Présentations échelonnées avec Massaï la doucette qui a mis six mois à accepter le contact en arrivant du refuge où Laurence et Alain étaient allés la chercher. Ils ont laissé le temps faire son œuvre, au rythme de la belle. Puis avec Chips, 13 ans, le stroumph à lunettes, toujours sérieux, toujours dans les clous, qui surveille bien que tout le monde respecte les consignes… alors lorsqu’un petit polisson enfreint les règles, gare à lui. Chips le grognon n’a pas bien accueilli Aimée, heureusement qu’il ne peut plus courir. Aimée n’a pas compris ce qu’elle faisait de mal, du coup elle ne savait pas trop où se poser. Il parait qu’il a fait de même avec Odi… Quand Odi est arrivé chez eux, Massai l’a pris sous son aile, comme son bébé, c'est vraiment une chienne adorable, discrète. Alors pour Aimée aussi ça s’arrangera… Ces deux jeunots qui piétinent les endroits interdits en balayant d’un coup de queue tous ses principes lui le vieux chien sage, voilà qui le plonge dans un grand désarroi !! Odi le grand chiot était en manque de copains de son âge pour jouer, alors pour lui, Laurence et Alain ont pensé à accueillir un chien plus jeune que Massaï et Chips. Adopter un chiot avec un couple de papis n'était finalement pas une bonne idée... Mais Odi fait partie de la famille alors une copine de son âge rien que pour lui l’occuperait assez et lui ferait oublier de grignoter tout ce qui lui tombe sous les crocs.
Hé bien, Laurence et Alain ont bien fait car tout de suite les deux ados s’en sont donnés à cœur joie. Si les deux anciens n’avaient pas envie de se prêter à des jeux de chiots comme « attrape-moi si tu peux », ça n’a pas été le cas d’Aimée qui tout de suite à répondu présente plutôt mille fois qu’une !!Au bout d’une heure de course effrénée, quand la fatigue a commencé à se faire sentir, instinctivement, Aimée s’est précipitée vers la baignoire-abreuvoir des chevaux pour s’y plonger avec délice, ce n’est pas pour rien que ses pattes sont palmées. L’eau toute propre est devenue instantanément couleur chocolat. Les chevaux Ben-Hur et César ainsi que l’ânesse Cléopâtre ne lui disent pas merci. Déjà que Cléopâtre n’a pas apprécié de voir la nouvelle venue dans son pré, interdit aux chiens en temps normal. Aimée était curieuse mais pas effrayée du tout par ces grands animaux qu’elle rencontrait pour la première fois. Ensuite elle est rentrée comme une folle en courant dans la maison, s'ébrouant au passage, vous imaginez la mare! Très copains, Aimée et Odi ont également montré le même goût pour les délicieux crottins, décidément que de points communs entre eux ! Son nouveau domaine est si grand, ses habitants si nombreux, qu’il faudra un peu de temps pour qu’Aimée y prenne ses repères mais après avoir vécu dans un appartement d'où elle ne sortait pas souvent, ce n’est que du bonheur qui l’attend. Une vraie belle vie de toutou.
Merci à Anne et Jean qui ont si bien accueilli Aimée chez eux Merci à Laurence et Alain pour cette jolie adoption

Octobre 2018

" (...) On ne peut jamais prendre Aimée en photo seule car Ody et les autres ne sont jamais bien loin (...) "

Aimée avait toujours vécu en appartement dans des conditions difficiles, même si son maître l'aimait beaucoup. Depuis son adoption Aimée vit en pleine nature entre l'Aveyron et l'Hérault, elle a découvert les poules, les ânes, les chevaux et surtout la vie avec des copains. Ody et Aimée c'est désormais un couple, Bonnie & Clyde ou Nono et Nanette!!! Une vraie jolie rencontre de deux êtres devenus inséparables. Elle est pas belle la vie chez Laurence et Alain!

Janvier 2020

" (...) Aimée alias « Mémé » s’épanouit jour après jour. Sous ses airs débonnaires et très pot de colle nous constatons qu’elle a mis du temps à vraiment s’attacher à nous. Elle qui craignait la voiture elle s’y est bien adapté car à mi-temps entre l’Hérault à la ferme et la Lozère dans son domaine sauvage où elle se baigne, court après les chevreuils (heureusement elle ne persévère pas) elle a déjà parcouru quelques milliers de km.

Nageuse invétérée son « plus fort que tout » à elle c’est l’EAU ! entre le Tarn, le ruisseau en bas de chez nous et l’abreuvoir des chevaux (qu’elle préfère à sa baignoire à elle car l’eau est plus fraiche !) on ne compte plus les fois ou elle rentre pour s’ébrouer dans la maison. Ceci dit elle a horreur de la douche !? les jeux d’eau c’est vraiment pas son truc.

Jamais bien loin de son amoureux Ody alias « Didi »  (le chien blanc qui est sur beaucoup de photos), un autre chien adopté quelques temps avant Aimée et qui avait besoin d’un copain/ine de son âge pour laisser en paix « les vieux » de la maisonnée, cela lui arrive néanmoins d’aller faire son tour seule, histoire de lire les messages déposés par les copains, fureter pour voir s’il n’y a pas un « truc qui pue » pour se rouler dedans ou le mâchouiller. Elle ne part jamais bien loin et revient vite mais bon ! ça nous inquiète à chaque fois car elle est quelque peu tête en l’air et comme elle aime tout le monde, elle pourrait partir avec le premier venu.

Étant dans une ferme l’adaptation avec ses occupants fut plus ou moins compliquée. Avec les équidés c’est parfait elle fait, et se fait faire, des papouilles quand ils ne se coursent pas, avec les chats c’est je t’aime moi non plus, mais pour les poules c’est toujours sous surveillance rapprochée car lorsque nous ne sommes pas là, ses instincts prennent le dessus, alors que quand nous sommes dans les parages aucun problème.

Elle est également devenue la bonne copine de Chips alias « Mister Ronchon » le vieux chien de la famille qui, du haut de ses 14 ans, l’avait bien rabrouée à son arrivée. Il ne lui dit absolument plus rien et on les surprend même à jouer de temps en temps…mais uniquement quand Ody n’est pas là ;-)

Voilà la nouvelle vie de cette boule d’amour qui a cependant un caractère un tant soit peu cabochard de temps en temps (quand elle a pas décidé ! elle a pas décidé ! et là il faut être encore plus têtu qu’elle…) M’enfin quand elle nous regarde avec ses grands yeux elle nous fait fondre à chaque fois.

Belle année toutes et tous et merci pour ce que vous faites.(...)"

Novembre 2020

Laurence nous a appelées pour nous proposer des croquettes, on a foncé pour nos poilus et puis pour le plaisir de revoir Aimée et Ody. Dire que ces deux là se sont bien trouvés n'est rien, ils sont juste inséparables. Quand on voit l'un, l'autre n'est jamais loin. Leur complicité et le bonheur qu'ils ont à être ensemble est une évidence. Deux ans plus tard, Ody a grandi, pris un peu de poids, Aimée reste égale à elle même, adorable. Nous en avons profité pour faire notre marché à la ferme, eh oui Le Potager de Laurence est ouvert  les Mercredi de 17h à 19h et Dimanche de 9h a 12h30.