2.JPG
1.JPG
3.JPG

Bruno errant depuis 5 mois...

C'est un Bruno du Jura qui erre dans un quartier de Gignac depuis le mois de Février...On l'entend arriver de loin car il a un collier, bien serré, avec une cloche qui l'annonce comme les lépreux au moyen âge. Avec la chaleur et les fenêtres qui restent ouvertes, les gens ne supportent plus cette cloche qui résonne en pleine nuit. Ah oui parce qu'il est peureux, inapprochable, alors il sort plutôt la nuit même si on peut l'apercevoir quelquefois dans la journée. certains habitants, émus par son triste sort, lui laissent à manger et à boire : le chien squelettique à son arrivée est devenu tout rond :) Heureusement il y a encore des humains avec du cœur. Natacha habite au fond d'une impasse, elle a pris l'habitude de le nourrir matin et soir sans chercher à le piéger. Du coup une relation de confiance s'est établie. Il guette et suit sa voiture, mais quant à  l’approcher c'est une autre histoire. Bruno dort la nuit au bout de son impasse, histoire de pouvoir partir vite sans être coincé par le portail, et puis derrière le mur il y a son copain Rio, un adorable Berger Australien qui lui tient compagnie. Parce que au delà de la nourriture, ce qui manque le plus à un chien errant c'est les copains! Être tout seul c'est dur, D'ailleurs il arrive régulièrement que tôt le matin, Bruno suive Rio qui part en balade avec son maître dans la nature toute proche. Les deux chiens jouent. Quand Natacha nous a appelées nous avons promis de l'aider, nous avons mis en place une stratégie, le même jour,  la police municipale  nous a contactées parce que les gens se plaignaient de la présence du chien. Nous avons expliqué que nous allions nous en occuper. Fait des flyers pour informer les voisins de notre démarche et....finalement comme souvent les choses ne se sont pas passées comme prévu. quelques jours plus tard c'est le papa de Rio qui a appelé : Bruno avait suivi son chien dans le jardin d'un monsieur qui taillait sa haie. J'ai contacté Olivier le mari de Natacha qui pouvait m'aider et zou je suis partie. Bruno était bien là, nous avons pris son copain Rio au passage pour qu'il soit moins stressé. Le hic c'est que le jardin est immense avec la maison au milieu : comment attraper un chien qui court plus vite que nous et qui est un expert dans l'échappée belle!?  Avec Olivier nous avons un peu ramé, Bruno était épuisé, il avait très peur. A un moment donné Olivier s'est posté dans un passage plus étroit (enfin 3 mètres tout de même) j'ai rabattu le chien vers lui en lui demandant de ne pas bouger, juste de barrer le passage; et parce que nous connaissons bien ces chiens que nous piégeons régulièrement, je me suis approchée doucement, tout en lui parlant, sans le regarder dans les yeux, il a uriné, déféqué et s'est tapi au sol, le tout signe d'une grande peur comme vous vous en doutez. Pour autant un chien peut mordre de peur justement. Une fois ma longe autour du cou, j'ai immédiatement enlevé ce fichu collier avec son insupportable cloche, au cas où Bruno nous fausserait compagnie ce serait toujours ça de pris! Olivier a doucement approché la cage et j'ai du soulever Bruno pour le pousser à l'intérieur. Et un Bruno, un!

5.JPG
4.JPG
6.JPG
9.JPG
11.JPG
7.JPG
8.JPG
10.JPG
12.JPG

Bien entendu Bruno n'est pas identifié et les infos éventuelles sur le collier sont effacées. De toute façon les chasseurs savaient bien que ce chien trainait, manifestement personne ne le cherche depuis 5 mois.  Nous l'avons installé avec Prune, Bruno du Jura elle aussi, on en fait  collection :) Puis avec la jeune Stella et Blue. Il a commencé à prendre ses marques, on ne lui demande rien, du coup il se sent bien! Nous avons même découvert qu'il avait une queue :), lui qui la planquait sous son ventre depuis des semaines et il la porte bien droite alors on n'est pas peu fières! Son regard a changé, il n'est plus apeuré, physiquement il se tient différemment, il ne rase plus les murs. Nous avons encore beaucoup de travail mais nous sommes confiantes.  Un grand merci aux habitants de Gignac qui n’ont pas chassé ce pauvre chien, merci à la PM qui nous a laissées faire, du coup en une semaine c’était réglé. Merci à Natacha et Olivier pour leur aide précieuse. Merci au papa de Rio et à Rio :) Merci au monsieur dont nous avons squatté le jardin une bonne partie de la matinée. Cela fait chaud au cœur de voir qu'il y a aussi des humains prêts à aider les animaux.

Surnommé Bruno par Natacha, il devient Gaby parce que nous avons déjà un Bruno du jura qui se nomme Bruno.....

Cliquez sur cette banière pour passer une commande chez Zooplus et vous aidez les animaux de l'association APAVH! Merci pour eux!