Les aventures d'A.P.A.V.H. on peut dire ça parce qu'il nous arrive toujours quelque chose!

Quand ce ne sont pas des chevaux errants sur une route, que nous récupérons en attendant les gendarmes, ou bien un chien tout simplement perdu mais ça c'est plutôt banal, ce jour là, un samedi parce que bien entendu c'est toujours un week-end ou bien un soir que ça arrive, ce sont 5 chiens, oui 5, qui étaient couchés en plein centre de Clermont, au bord de la nationale qui traverse la ville !
Ils semblaient épuisés, nous avons ralenti car ce n'est pas tous les jours qu'une meute de chiens erre ainsi. Inquiète, ma coéquipière m'a dit « Tu ne vas pas t'arrêter !? Ils sont sûrement à quelqu'un qui n'est pas loin... » Mais elle me connait bien et oui je me suis arrêtée warning allumés au bord de la route. Et ma "conscience" assise à mes côtés « mais où on va les mettre ? » Bien entendu ils étaient sans collier, sauf un. Comme j'ai toujours des croquettes dans ma voiture, j'ai ouvert un sac que j'ai répandu sur le sol, les chiens étaient crevés mais ils avaient faim. Alors chacun s'est mis à manger et j'ai pu approcher le Border qui avait le collier avec…« BINGO »… un numéro de téléphone.... On ne dira jamais assez que c'est si simple de mettre un collier fluo à 3,50 euros avec ses coordonnées inscrites au feutre dessus.
Je hurle à ma collègue le numéro depuis l'autre côté de la route, eh oui il y a quand même de la circulation, coup de chance le maître répond. Il est très étonné que son chien soit à plus de 15 kilomètres de son domicile et en effet il ne l'a pas vu depuis la veille... On lui demande si les autres sont à lui… non, dommage. On repart avec son chien qu'il nous a gentiment demandé d’attraper car le temps qu'il descende en voiture il pourrait s'en aller plus loin. Comme nous filons sur Bédarieux c'est sur notre route, allez hop on l'embarque avec le Korthal tout maigre qui me fait peine... Zou les deux toutous dans la voiture n'en mènent pas large, ils sont fatigués. A l'intersection avec notre route le maître du Border nous attend, il regarde le Korthal qui ne lui dit rien, alors je lui montre mes photos, ouf il croit reconnaitre les chiens d'une propriété voisine... mais il n'est pas sûr.Il promet de contacter son voisin dans la journée et de nous tenir au courant. De notre côté nous joignons Véronique qui cherche pour nous depuis son ordinateur tous les "Dupont" du coin pour que nous puissions les appeler directement et de fil en aiguille on apprend que le notre est un cousin de blablabla et de blablabla…
Le Border rendu à son maître, nous continuons notre route sur Bédarieux toujours avec le Korthal qui somnole à l'arrière, puis vers Pèzenas avec Lollie notre nouvelle passagère à bord. Sans nouvelles ni du propriétaire du Border qui devait nous rappeler, ni du maître supposé des chiens à qui nous avons finalement pu laisser un message, nous appelons la gendarmerie de Clermont, super sympa qui prévient la police municipale, fermée le samedi après midi pour le public... Oui parce que 5 gros chiens errants sur une route qui mène à l'autoroute c'est dangereux. Puis le maître nous appelle enfin, oui le Korthal tout maigre est bien son chien et les autres aussi! Ils sont tous identifiés sauf que le lecteur n'a rien détecté sur le seul chien que nous avons testé... Rendez-vous est pris chez le vétérinaire de Clermont qui dans l'intervalle a accueilli les 3 autres chiens amenés par les pompiers et prévenu le maître. Tous ces loulous étaient contents de retrouver leur maitre et de faire le trajet de retour en voiture ! Le Korthal est maigre car les autres ne le laissent pas manger à sa faim, eux sont d'ailleurs un peu rondouillards. Le maitre essaie de surveiller... En fait toute la bande était partie depuis la veille en embarquant le chien du voisin... Ils ont fait un joli road movie et ils ont eu beaucoup de chance de ne pas se faire écraser. Tout est bien qui finit bien et même si tout ça nous a pris du temps, entre les coups de fils et les allers-retours, nous étions ravies de cette fin heureuse.
Un grand merci à la gendarmerie de Clermont qui a pris notre demande en compte, un grand merci aux pompiers de Clermont qui se sont déplacés et bien entendu un grand merci à la clinique vétérinaire des Tannes Basses qui a accueilli les chiens le temps que le maître vienne les récupérer.

Nous avons souhaité partager cette histoire avec vous parce que si chacun d'entre nous fait un petit peu, ça peut sauver la vie d'un chien. La prochaine fois que vous croiserez un chien errant, dites-vous que ce pourrait être le vôtre et que vous aimeriez bien que quelqu'un s'arrête pour lui...Un grand merci pour vos commentaires positifs sur notre page Facebook qui nous encouragent à continuer notre action ! Merci à tous !!!!