Parce que nous sommes une association de protection animale, nous sommes contre les animaleries et les foires aux chiots. On ne choisit pas un chien un samedi après midi comme on choisit une nouvelle paire de chaussures. Si on décide d'avoir un chien, on va soit dans un refuge ou bien on passe par une association, soit directement chez un éleveur. Un éleveur sérieux élève UNE seule race de chien! Alors on oublie les usines à chiens avec 30 races différentes du genre on a tout en stock.


Actuellement une animalerie sur Montpellier fait du déstockage de chiots. Des "remises exceptionnelles" ! Ah ben oui quand ils grandissent c'est un problème alors on brade, enfin 795 euros le chiot tout de même! Et accrochez vous bien NON LOF! Autrement dit ce ne sont pas des chiens de race, juste des chiens qui ressemblent à la race en question. Des chiots qui sont juste identifiés, vaccinés et vermifugés. Rien de plus. Et comme ils ont 4 ou 5 mois le commerçant sait bien que d'ici peu ils seront trop grands pour séduire les badauds du samedi après-midi.


Leurs puces électroniques indiquent qu'ils proviennent de Hongrie, ils ont donc fait environ 20 heures de camion pour parcourir 2000 km.
Dans quelles conditions ont-ils voyagé?
Dans quelles conditions sont-ils nés?
De quels parents?
Dans quelles conditions ont-ils été sevrés?
ETC....

Autant de questions auxquelles il n'y aura jamais de réponses. Si ce n'est qu'on peut tout de même s'étonner qu'il faille aller jusqu'en Hongrie pour trouver des chiens de type Jack Russel, de type Carlin etc...

On peut imaginer que le prix d’achat sur place doit être bien bas? Si ce prix est bas, et c'est tout l'intérêt d'aller jusqu'en Hongrie, les conditions d'élevage ne sont certainement pas familiales mais plutôt de type usine à chiens et encore la réglementation n'étant pas la même en France et en Hongrie on peut tout imaginer.

Faire voyager en camion aussi longtemps et d'aussi loin des petits bouts, qui ne doivent pas être bien grands au départ pour arriver à la bonne taille en France, n'est certainement pas un gage de "qualité" et encore moins d'équilibre.

Combien meurent pendant le trajet?

 

Les foires aux chiots ne sont pas mieux, un maquignon du chien collecte des chiots un peu partout pour les vendre lors de ces manifestations.

 

Ce qui nous pose un problème c'est que tout cela est légal! Eh oui. Pourtant nous parlons bien d'êtres vivants et de chiots donc de petitous fragiles....

Le pire c'est que nous savons aussi que dans leur grande majorité les chiots achetés dans les animaleries ou les foires aux chiots comme des accessoires de mode se retrouvent assez rapidement sur le BON COIN ou abandonnés dans une association de PA.

 

Lisez plutôt cette annonce sur le Bon Coin du 9/09/16 soit 5 jours après l'achat:
"Particulier vends mâle Jack Russel tricolore acheté le 04/09/2016 au salon Animal Folies de Palavas les Flots. L'éleveur ne veut pas le reprendre car sa mère n'en voudra plus. Après quelques jours, Je regrette d'avoir pris ce chiot car je suis en appartement et souci d'organisation avec mes enfants pour les sorties, et surtout, il ne s'entend pas avec mon chat. J'ai peur qu'il le blesse et préfère m'en séparer très tôt. Il est fou fou car il veut jouer mais il est très gentil avec adulte et enfants, câlin. Je souhaite qu'il retrouve une nouvelle famille avec jardin si possible. J'ai tous les papiers, carnet de santé, certificat provisoire d'identification (puce), certificat de naissance, certificat vétérinaire avant cession. Il est né le 25/06/2016. Vous pourrez contacter l'éleveur pour plus de renseignements y compris sur ses parents. Merci de me contacter au ..... (Montpellier) 500€"

On peut s'interroger sur le sérieux de l'éleveur qui manifestement n'a pas jugé bon d'expliquer ce qu'était un chien à cette jeune femme. Un éleveur qui a "fourgué" un de ses(?) chiens et qui ne le récupère pas!??
On peut aussi s'interroger sur cette jeune femme qui a confondu ce chiot avec une peluche de chez Toys R Us et qui veut qu'on lui "reprenne"....

Tout est dit dans son annonce, tiens d'ailleurs elle aussi refourgue ce chiot comme une paire de pompes trop petites, comme un objet. Elle "regrette" d'avoir pris ce chiot. Eh bien c'est tout le problème des animaleries et des foires aux chiots : cette jeune femme n'aurait jamais fait la démarche d'aller chez un éleveur, en revanche elle a vu les affiches de la foire aux chiots et s'est dit tiens je vais aller y fait un tour. Elle a vu cette petite chose toute mignonne et l'a acheté : on appelle cela de la consommation.

 

Alors encore une fois rien de tout ce qui précède n'est interdit. Même si à nous, associations cela nous pose un problème d'éthique. Dans un pays où on nous explique que le statut de l'animal a changé on peut quand même s'étonner et être en colère de voir qu'il y a encore des animaleries, des foires aux chiots et de la vente en ligne de chiots parce que c'est juste du business. Un sale business qui n'existe que pour satisfaire à la consommation. Acheter un chiot dans uen animalerie, c'est contribuer au traffic immonde des animaux de compagnie. Pour ce chiot que vous pensez avoir sauvé, ce sont 10 autres qui sont morts....

 

Et si la France se positionnait enfin sur le sujet? Y'aurait -il tellement d'argent en jeu qu'il ne soit pas envisageable de légiférer?
Pourtant certains pays lucides sur le sujet ont le courage, politique, de se positionner clairement :

A lire sur le sujet