Choco le gentil griffon

Choco a connu la faim et le froid, il a longtemps erré avant d’être recueilli. C’est un magnifique Griffon Fauve de Bretagne. Nous lui avons trouvé une famille d’accueil et il s’est très vite adapté au rythme de la maison, en particulier au confort du canapé réservé aux chiens! Choco est doux, très affectueux, il aime la compagnie des autres chiens. Il est sociable et de bonne composition, bien entendu il adore les humains petits et grands.

Choco est un chien facile à vivre, son éducation reste à parfaire mais il apprend vite. Il sait rester à sa place. Intelligent il comprend ce qu’on attend de lui, par exemple pour le repas il sait qu’il doit rester assis en attendant sa gamelle et il peut rester des heures ainsi ! Enthousiaste, il est toujours partant pour une balade, c’est un chien gai, heureux de vivre et super câlin. Une famille avec des enfants ou bien une personne seule, peu importe, Choco sera le plus  heureux des chiens!!

Type griffon fauve de Bretagne, mâle castré, environ 10 ans

Choco est adopté!

Choco était en famille d’accueil à la maison depuis….longtemps. Il y avait sa place parmi une moyenne de 7 copains en permanence selon les arrivées et départs. C’était le grand copain de Joe, arrivé bien plus tard, mais aussi de Doudou quand il était petit, Doudou, pas Choco ! Choco a toujours attiré la sympathie des autres chiens, à commencer par Maya, adoptée elle aussi depuis dans une autre tribu et surtout de Joe qui, été comme hiver, tenait absolument à se poser contre lui, pour ne pas dire entre ses pattes. Choco montrait les dents, grognait, mais Joe lui faisait ses yeux de merlan frit,  il se faisait tout petit et finalement arrivait toujours à ses fins. D’ailleurs depuis que Choco est parti Joe est un peu tristounet mais bientôt il aura aussi sa famille et une copine de son âge  rien que pour lui, mais c’est une autre histoire.

Catherine m’avait contactée pour rencontrer Choco. Nous sommes toujours très exigeants quant au profil des adoptants, nous demandant à chaque fois si nous laisserions partir un de nos propres chiens…avec Choco ce fut presque le cas puisqu’il était avec nous depuis longtemps. Catherine est donc venue le rencontrer avec son compagnon. En arrivant elle n’avait d’yeux que pour lui, elle a tout de suite aimé sa douceur. Ils sont partis en balade tous les trois, histoire de faire connaissance sans que je « pollue » la rencontre !

A leur retour nous étions d’accord pour qu’ils se donnent le temps de la réflexion.

Quelques jours plus tard :

« (…) Nous venons confirmer notre demande d'adoption concernant le sympathique CHOCO, le petit père devra s'habituer à un environnement un peu plus frais, mais je ne pense pas que cela puisse l'incommoder. Je lui ai préparé son petit coin à la maison, il devra juste se disputer le canapé avec mon compagnon, mais je me doute déjà qui en sortira vainqueur, nous prévoirons un fauteuil supplémentaire; pour la gamelle, chacun son menu, pas de soucis (je plaisante). Prévenez-le qu'il devra se muscler les papattes en montant les escaliers, car une maison de village en comporte pas mal, mais bon ses vieux maîtres s'en accommodent bien pour l'instant, on verra en vieillissant tous les trois ce qu'il sera nécessaire d'envisager. (…) »

Alors nous avons pris la route vers les hauts cantons, Choco est facile en voiture il n’a pas bougé. Il a découvert la maison, les alentours et puis je suis vite partie. Ce n’était pas si facile de repartir sans lui.

Plus tard :

« (…) Pèpère va bien, nous avons réussi à le faire monter au salon, mais nous devons le guider avec une petite laisse, aussi bien en montée qu'en descente(…) Ce week-end, nous prévoyons un pique-nique en montagne, un chouette coin en bord de rivière. Il adore l'eau, il est trop tard pour la plage (jamais en saison pour nous), mais quand ce sera plus calme de ce côté là, nous l'emmènerons marcher dans l'eau, en attendant, ce sera lacs et rivières de montagne. Une petite photo du jour, il roupille après une longue balade ce matin. (…) »

Je sais que Choco est très heureux, il aime la compagnie des autres chiens mais il est indépendant et apprécie sa tranquillité, il a enfin l’attention que je ne pouvais lui offrir avec 8 chiens à la maison, sans compter l’association qui prend beaucoup de temps. Catherine est douce et bienveillante, tout comme Jean Marc son compagnon. Mon poilu est devenu leur poilu, ils l'aiment comme je l'aimais. "Chien unique" c'est bien! Catherine sera bientôt à la retraite, elle vit dans une maison au cœur d’un petit village au bout de la route, tous les habitants se connaissent, leurs chiens aussi ! La forêt est juste derrière la maison….Le rêve pour un chien comme Choco qui a des balades tous les jours. Nous nous sommes promis de faire une rando ensemble avec un de ses copains. Merci à Catherine et Jean Marc d’offrir à un "papy chien" la belle vie. Et puis grâce à vous, un nouveau chien est arrivé à la maison....Vous avez fait deux heureux!

IMG_7962.jpg
IMG_7966.jpg
IMG_7969.jpg
IMG_7976.jpg
IMG_7476.jpg
IMG_5586.jpg
IMG_8091.jpg

Aout 2020

"(...) Quelques nouvelles de Choco allias Pouf-Pouf, diminutif de Patapouf. Toujours aussi mignon, il a accueilli il y à une quinzaine de jours Filochard ( le chat de Jean-Marc) qui a décidé de venir s'installer à la maison. Nous l'avons trouvé un matin devant la porte, est entré, a croisé le regard de Pouf Pouf et s'est couché par terre...Il est resté depuis, testant tous les sièges, canapé, tapis, bref il se plaît ici.

Choco-Pouf-Pouf a pris un petit coup de vieux cet été avec ces fortes chaleurs, pas facile de le promener, il refuse d'avancer et tire pour rentrer, préférant le panier de la cuisine ou les coussins du salon, mais demeure aussi gourmand et se poste près de moi au moments de la préparation des repas, ne parlons pas des petits restes qu'il quémande, cherche les caresses et se lève accueillir Jean-Marc à son arrivée, donc tout va bien pour lui.

Je consulte régulièrement votre site, et souhaiterais vous demander si le petit Jim (choco taille XXS) est toujours à l'adoption et si il aime les minous. Si Pouf-Pouf était accompagné pour les sorties, il ferait peut-être l'effort de marcher un peu plus, et pendant ses longues siestes il serait possible de m'évader dans la montagne avec un petit compagnon qui aurait besoin de se dépenser. Je vous soumets ma requête, qu'en pensez-vous?

(...). Catherine"