top of page

Marie France nous a appelées pour adopter un chien. Même si elle ne fait pas son âge et qu’elle est en pleine forme, elle est lucide sur le fait qu’elle n’a plus 20 ans. C’est assez rare pour être souligné  Elle vit à la campagne avec un grand terrain mal clôturé. Elle a toujours eu des chiens et le dernier est parti il y. a peu. Elle ne se voyait pas rester sans chien et on la comprend.

Nous n’avions pas de chien à lui proposer, ils étaient soit trop jeunes, soit trop grands, soit trop petits, bref on lui a promis de lui trouver un chien. Quand nous n’avons pas le « bon » chien, nous envoyons les gens vers d’autres associations, mais la fourrière étant archi pleine, on a passé un coup de fil pour savoir si un papy ne serait pas dans leurs boxes, eh bien si, pas un mais trois papy ! Un Épagneul de 9 ans, un Braque de 13 et un X Berger Labrador de 13 ans!

On a fait passer les photos à Marie France qui a pris le temps pour nous rappeler et nous dire qu’elle était incapable de choisir.  Nous lui avons proposé de prendre celui qui aurait le moins de chances d’être choisi par une association, de par sa robe, c’est-à-dire le noir ! Et justement c’est celui dont les yeux tristes l’avaient touchée en ajoutant qu’elle voyait bien avec sa posture qu’il avait de l’arthrose, elle aussi, alors ils allaient bien s’entendre.

Nous avons donc été chercher ce chien à la SACPA de Béziers pour le lui amener à la maison bien au-dessus de Bédarieux… Il était en fourrière depuis plus d’un mois, personne ne l’avait réclamé : vieux et noir, il était mal parti !

Au bout d’une longue route Marie France nous attendait avec impatience, elle l’a trouvé plus petit que ce qu’elle avait imaginé, nous aussi d’ailleurs. Nous avons fait ensemble le tour des jardins en terrasses autour de la maison puis nous sommes rentrées. Marie France avait fait tourner le poêle à bois à fond pour que Gaston n’ait pas froid, du coup il avait trop chaud et nous aussi alors on a ouvert la fenêtre !

Il a un peu tourné avant de se poser et grignoter quelques croquettes. Quand nous sommes reparties, Marie France avait des étoiles dans les yeux, Gaston aussi.

Premières nouvelles :

(…) Tout va chaque jour de mieux en mieux pour nous. Lequel de nous deux est le plus heureux? Il y a du jambon au frigo plein de câlins des petits massages et de belles promenades. Je le lâche au jardin potager et aucun problème (…) »

Gaston a 13 ans, il marche de travers et Marie France sait qu’elle ne le gardera pas 10 ans. Et alors ? Ce qui est important c’est que le temps qui lui reste ne sera que du bonheur pour tous les deux, c’est ce qui compte non ?

Un grand merci Marie France pour votre confiance et votre gentillesse. Merci pour ce bonheur inespéré que vous offrez à Gaston. A ceux qui nous lisent, deux papy attendent toujours en fourrière de croiser la route d’un humain bienveillant…c’est une bouteille à la mer, appelez nous.

Type Berger Labrador, mâle, environ 13 ans