top of page

Nino le micro chien

Au départ ils étaient trois. Pris en charge par la fourrière, ils étaient en hypothermie, 35 degrés pour le plus faible, ils étaient littéralement mangés par les puces. L'un d'entre eux n'a pas survécu bien qu'ils aient été hospitalisés chez le vétérinaire...Nous avons récupéré Léo et Nino, la fourrière hésitait à nous confier Nino car il n'était pas bien du tout alors ils avaient peur que nous ayons beaucoup de frais...il ne pesait que 2,3 kilos, le vétérinaire l'a mis sous perfusion 48 heures, puis il est parti en FA pour de la câlinothérapie chez Cécile et François, avec eux il a commencé à reprendre des forces, puis il a de nouveau été hospitalisé. La fourrière avait raison nous en avons eu des frais avec ce petit bout, mais surtout beaucoup d’émotions ! Enfin, de retour dans sa FA, tout doucement il s'est alimenté à nouveau, à force de viande, pâté et toutes les attentions possibles. Il a pris 200 grammes et puis de 100 gr en 100 grammes est revenu à un poids normal c’est-à-dire 4 kg. ses poils ont commencé à repousser.  Une fois stérilisé, nous avions mis son frère Léo à l’adoption, pour Nino nous attendions d'avoir la certitude qu’il soit sorti d’affaires. Quand Gérard nous a contactées pour Léo adopté entre temps, nous lui avons proposé de rencontrer son frère Nino…Lui qui a toujours eu des chiens de petite taille était sous le charme de notre ouistiti Quelques jours plus tard nous amenions Nino dans sa nouvelle famille.  Gérard est jeune retraité, la maison de ses enfants est juste à côté de la sienne un portillon communique. Nino ne sera jamais seul entre les uns et les autres et puis il y a aussi des copains. Le chat, lui, n’a pas vu d’un bon œil l’arrivée de Nino ! Mais il ne craint rien car notre petit chien fait la moitié de sa taille de toute façon depuis l’escalier il ne risque rien. Gérard qui était bien triste depuis la perte de son chien a retrouvé un compagnon de vie, inséparables vous ne les verrez plus jamais l’un sans l’autre et c’est tant mieux parce que Nino, comme Léo a du mal à rester seul…

Trouvés dans un fossé à bout de forces, ces deux petits chiens ont eu plus de chance que le troisième, quelquefois ça ne tient à pas grand chose de basculer d'un côté ou de l'autre. Merci à Cécile et François qui ont pris soin de Nino, merci à Gérard qui lui offre une nouvelle vie