Guizmo le beau gosse!

Guizmo a été abandonné par son maître qui a changé de vie et ne pouvait plus s’occuper de lui. Lucie la maman de Tanek, Naou et Daria, l’a pris en famille d’accueil à la pension, mais petit à petit Guizmo a commencé à tourner en rond, guettant les voitures au loin, espérant le retour de son maître qui l’avait laissé là. Les chiens en pension partaient au bout d’une semaine ou 15 jours, lui restait toujours… Stressé, il commençait à avoir des tocs, il fallait enrayer cette machine infernale du « mal être ». Carine et sa famille ont répondu à notre appel pour accueillir Guizmo chez eux. Un couple avec des enfants, une grande maison, un jardin, 3 copines chiens et des chats,  une vie de famille quoi ! Depuis qu’il est avec eux tous ses tocs ont disparu, ce n’est plus le même chien ! Il  se révèle être un chien très calme qui malgré sa grande taille ne prend pas beaucoup de place. Dans le jardin, il se déplace tranquillement puis se couche rapidement devant la porte, Il aime être à l'intérieur et n'hésite pas à pleurer pour qu'on lui ouvre.. C’est un chien intelligent, il comprend vite, connait le assis, le couché, ne détériore pas, n'est pas voleur et il sait rester seul ! Le chien parfait finalement ! C'est aussi un bon gardien qui n’aboie pas pour un rien. En balade Guizmo ne tire pas en laisse, même quand il croise d'autres chiens, il est très sociable : chez Lucie il partageait sans problème la vie de 6 autres chiens, mâles comme femelles alors c’est vous dire. Nous avons découvert qu’il ne disait rien aux poules, ni aux poissons du bassin. En fait il tolère tout le monde à condition d’avoir son espace à lui ! Il adore les enfants et cherche le contact, apporte des balles etc.. ; En résumé, d’après Carine, Guizmo c'est la force tranquille.
Comme beaucoup de chiens Guizmo a juste peur des coups de fusil, il passe alors en mode stress et tourne en rond dans la maison, le 14 juillet est un enfer pour la plupart des poilus !

Type Labrador, mâle stérilisé, environ 6 ans

Guizmo est adopté!

 Evelyne nous avait déjà contactées pour adopter un chien il y a quelques mois « Je vis à la campagne, à XXXX, notre maison est divisée en trois appartements dans lesquelles j'héberge et prends soin de ma maman (84 ans) et une autre personnes de 92 ans. sur un terrain de 2000m2. La partie clôturée sera devant ma partie et à peu près 600 m2; Je vis à la maison et suis présente pour les animaux de la maison, il y a aussi 5 poules qui se baladent. J'aime me promener avec mon chien. Bien sûr les vacances ou tout autre déplacement seront avec lui. »

Comme Evelyne vit dans le Puy-de-Dôme nous lui avons suggéré de regarder les chiens à l’adoption prés de chez elle. Ce qu’elle a fait mais sans que l’on puisse la renseigner ou lui donner envie de rencontrer un chien. Nous n'avons de leçons à donner à personne, mais comme le sujet est récurent, nous en profitons pour ouvrir une petite parenthèse pour dire que nous trouvons vraiment triste que des familles traversent la France pour adopter un chien, alors que prés de chez eux, le même chien attend quelquefois depuis des années une famille. Sauf que ce chien tout prés de chez eux est invisible : pas de jolies photos, pas de texte sauf les infos basiques de type sexe,  âge, et quand il y a un commentaire c’est du genre « pas de chats, pas d’enfants », ce qui donne envie!, pas de conseil, pas d'accueil ou alors du bout des lèvres, bref ! Un manque de communication qui explique que beaucoup de chiens passent des années dans un refuge. Quelquefois toute leur vie. Les chiens n’ont que nous, les humains, pour être vus et avoir ainsi une chance d’être adoptés. Alors COMMUNIQUEZ! Parenthèse refermée.

Evelyne souhaitait rencontrer Guizmo mais aussi Dolls et Rox…Elle est donc descendue un we pour voir tout ce petit monde. Après avoir bien discuté, nous lui avons demandé de prendre le temps de la réflexion.  Quelques jours plus tard :

« (…) je suis donc prête à adopter Guizmo, à venir le chercher, je repartirai probablement le dimanche matin, afin qu'il puisse arriver dans sa nouvelle maison dans l'après midi et voir un peu le contexte de jour. j'espère seulement qu'il est ok en voiture... le voyage est un peu long. (…) » Yes notre poilu allait avoir une famille !

Depuis nous avons eu des nouvelles :

« (…) le voyage s'est super bien passée, Guizmo s'est tranquillement installé et a passée les heures de route sans rien manifester.

Arrivé à la maison, tranquille, quoique un  peu excité, il s'est finalement posé à l'ombre... pas des cocotiers, en Auvergne, c'est pas ça. Une journée de repos, petite balade et mise en confiance, et c'est reparti pour le jeu. je crois qu'il se sent bien içi, après deux journées de passées, il se repose, joue et reste très sage.

Ce matin au réveil, dès le lever du soleil, les chevreuils étaient là, de l'autre coté du grillage, et bien entendu, cela réveille tout de suite les sens de Guizmo, mais après un bref rappel, il s'est tout de suite calmé, tout en guettant, au cas ou ils reviendraient... (…) »

Et puis :

« (…) Il est vraiment très attentif, joueur et à l'écoute et on s'aime déjà beaucoup. je reste en communication avec Carine et Gilles pour leur donner des nouvelles chaque jours, et je comprends très bien leur attachement, merci à eux d'avoir aimé Guizmo de cette belle façon. ci-joint des photos, surtout de l'intérieur, je n'y pense pas forcement dans la journée, ca va venir! (…) »

Et encore :

« (…) je crois que finalement Guizmo m'a bien adoptée, en effet il s'adapte très vite à son nouveau rythme de vie et semble très heureux. On a expérimenté diverses situations de vie, et la semaine dernière, des absences prolongées après l'hospitalisation de maman. Guizmo a très bien compris que la voisine venait prendre soin de lui, et a assimilé de grandes rando décalées avant mon absence. il est resté très cool et aussi très content de mon retour.

Tout est rentré dans l'ordre lundi dernier, et dans nos promenades j'ai pu expérimenté le lâcher de sa laisse, et il est encore plus docile en liberté, et très à l'écoute. le jeu lui permet de courir en abondance et pour moi de me sentir de plus en plus à l'aise avec sa capacité d'écoute et de rappel. Enfin voilà tout est bien pour nous en toute vigilance. (…)

Nous sommes très heureuses pour Guizmo et pour Evelyne, parce que c’est une jolie rencontre. Un grand merci à Lucie qui a accueilli Guizmo à la pension des Chiens de la Dourbie en attendant que nous lui trouvions une FA, merci à Fujiko, merci à Carine et Gilles qui ont pris Guizmo en famille d’accueil et qui lui ont redonné confiance, maintenant il se sent à nouveau bien dans ses coussinets !