Les puces géantes d'Aniane Octobre 2016

Depuis quelques jours on scrutait le ciel un peu inquiètes... et on avait bien raison parce que la météo avait annoncé un beau dimanche ensoleillé, oui, en deuxième partie de journée quand c'était terminé!!!!

Petit douchette donc, mais cela n'a en rien entamé le moral des troupes! Merci aux acheteurs qui nous ont permis de rentrer un peu de sous pour les poilus et qui ont fait de bonnes affaires parce que nous pratiquons des riquiquiprix!

Merci à Christine, Florence, Karine, Nathalie, Pascaline et Véronique qui comme d'habitude ont assuré le chargement, le déballage, les ventes, le remballage eh oui il en reste toujours! Plus le rangement en rentrant!

Les puces géantes d'Aniane Mai 2016

 

Un grand merci à tous les donateurs… heu, surtout donatrices… La générosité serait-elle une affaire de femmes ? Branle-bas de combat, le grand jour est arrivé, le beau temps est de la partie et les visiteurs aussi ! Levées à l’aube pour certaines, un peu moins pour les autres mais toutes au taquet… Les premières arrivées ont pu entrer avec les voitures pour décharger et installer tous vos précieux dons de la plus belle façon. Malheurs aux retardataires comme Karine, Pascaline et moi-même arrivées en convoi, les voitures pleines à craquer, avec l’impossibilité de se garer à proximité de notre étal. A proximité, que dis-je, même pas, juste à distance raisonnable.
Notre premier trajet les bras chargés de cartons ou de meubles ou encore de sacs nous a pris plus de 10 minutes et exténuées, au bord de l’apoplexie, nous avons convenu qu’ainsi ce ne serait pas possible. Alors, nous avons bravé les bouchons automobiles et piétonniers pour nous garer (très mal) beaucoup plus près, réduisant la distance jusqu’au stand. De là, avec Karine nous avons fait plusieurs voyages, heureusement secondées sur le dernier parcours par Véronique et deux chevaliers servants venus à la rescousse. Merci à Joachim et Patrick. C’est, transpireuses, poussiéreuses, la soif chevillée au corps mais soulagées que nous avons tout déballé pour offrir nos merveilles à la vue médusée des passants-acheteurs. Du coup, on peut le dire, notre stand était garni à souhait et à la hauteur de l’enjeu grâce aux vêtements, meubles, jeux, livres, objets divers et variés que vous nous avez gentiment donnés et qui, pour certains, se sont arrachés, surtout les petits prix… Un stand pris d’assaut où il fallait PRESQUE se battre pour accéder à l’objet du désir (J’exagère un peu ou beaucoup mais de temps en temps ça fait du bien de se laisser emporter par l’enthousiasme). En tout cas, ce fut une chouette journée pleine de bonne humeur et notre stand fut très apprécié.
Une journée riche en rencontres avec les amoureux des bêtes, avec des passants plein de finesse et d’humour (avec qui on se plaît à discuter), avec ceux qui marchandent comme si leur vie en dépendait et même avec certains badauds un peu déjantés.
Et cerise sur le gâteau, nous avons aussi reçu la visite d’amis et de bénévoles de l’association venus nous faire un petit coucou tout en dépensant leurs sous. Merci à eux.

Nous avons assuré comme des bêtes et récolté une jolie somme qui sera un vrai plus pour nous permettre de faire face aux différents frais pour les animaux de l'association (frais vétérinaires et nourriture principalement).
Merci à Christine, Dona, Flo, Karine, Nadine, Pascaline, Valérie et Véronique pour leur présence tout au long de ce dimanche et puis à Ben qui a prêté son Kangoo rempli à bloc ! Petit clin d'oeil : Betty le labrador était crevée elle aussi, elle s'est endormie assise devant le stand de l’APAVH….." (Nous, nous nous sommes endormies derrière le volant en rentrant à la maison en pilotage automatique… Mais, CHUT !)