Looper le BB tout mimi

Looper est un adorable petit bout de chien. Il aime machouiller, jouer, dormir, les câlins, bref faire tout ce que font les chiots! Et ça va durer encore quelques mois qu'on se le dise! Son éducation a commencé dans sa famille d'accueil mais il y a encore du travail, eh oui c'est un petitou! Donc vous aurez du boulot, adopter un chiot c'est facile, l'éduquer et le garder c'est bien plus difficile. Looper est un chiot magnifique, le voici en pleine séance de jeu avec ses copains dans sa famille d’accueil, chez Mu et Fred. Looper est très sociable avec les chiens, les chats et les poules, si, si! Attentif aux humains, c’est un chiot très affectueux et toujours en demande de câlins. Curieux de tout ce qui l’entoure, en promenade ou dans le jardin, il a toujours un truc à aller renifler ou attraper ou grattouiller ou partager ou regarder....Looper est très joueur… il ne pense qu'à ça. Avec sa copine Siam, la petite fauve, ils démarrent le matin une fois dehors et ils s'arrêtent le soir une fois rentrés à l'intérieur, inutile de vous dire qu'il dort bien!. C'est un chiot tellement joyeux et gai qu'il parvient même à entraîner Cachou le papy border et Pia la mamie chasse, c'est dire ! Looper est propre et sage la nuit. Il ne pose aucun souci parce qu'on s'occcupe bien de lui. Un jardin est indispensable à son bien être, la possibilité de jouer régulièrement avec des congènères aussi. Attention Looper ne sera pas toujours petit, il va grandir et même vivre une bonne dizaine d'années alors pensez-y. Un jour Looper sera un vieux chien et il faudra être là aussi....parce que lui ne vous laissera jamais tomber.

Type labrador, mâle castré, environ 6 mois

Juillet 2016 Looper est adopté

Voilà un adorable petit poilu qui s'en va pour vivre sa vie dans une chouette famille. Lucie et Pierre-Laurent avaient craqué sur sa bonne bouille alors c'est depuis la région de Toulouse qu'ils sont venus pour le rencontrer, profitant du Trail du Salagou. Eh oui, ce jeune couple est plutôt sportif, enfin pas comme vous et moi, disons le niveau au dessus ! Ils étaient repartis conquis par ce gentil loulou...Ensuite nous avions beaucoup discuté par téléphone de Looper, de ses besoins et de leurs conditions d'accueil, du fait que leur vie allait changer...et validé ensemble l'adoption. Leur maison étant encore en travaux, Muriel et Fred la famille d'accueil de Looper avaient très gentiment accepté de le garder le temps nécessaire. Et puis dimanche, Lucie et Pierre-laurent sont revenus chercher Looper, n'hésitant pas à rouler un week-end de grands départs, accompagnés de Luna la chienne de leurs parents qu'ils gardent pendant les vacances, Labrador noir elle aussi, on les dirait mère et fils ! Looper a tout de suite bisouillé Luna qui l'a laissé faire... Puis toute la famille est repartie. Looper va avoir la vie de sportif qui est indispensable à son bien-être, baignade et course à pied sont au programme.
Nous leur souhaitons beaucoup de bonheur. Un grand merci à Corinne qui a pris soin de Looper au début. Merci à Muriel et Fred qui ont pris le relais avec leur sympathique tribu, Cachou et Pia, sans oublier Siam à qui il va beaucoup manquer.

Août 2016

On se dit, en voyant Looper dans sa nouvelle vie, que ça vaut la peine de leur consacrer tout notre temps libre. Merci pour ces jolies photos, on adoooore !

« Comme promis, je reviens vers vous afin de vous donner des nouvelles de Looper. Bien que nous ayons récupéré Looper depuis seulement un mois, nous faisons tellement de choses et il grandit tellement vite que cela nous paraît beaucoup plus lointain. Le petit lou' devient un petit gars, le bébé Labrador laisse de plus en plus de place à son côté berger et, nous en sommes quasiment persuadés, son croisement avec une panthère. En effet, sa démarche chaloupée de félin nous ferait presque oublier qu'il a du Labrador. Looper s'est très bien acclimaté. Nous partageons beaucoup d'activités et de nouvelles expériences avec lui et lui comme nous y prenons beaucoup de plaisir. Il a pris goût à la course, aux jeux. Il adore les câlins, caresse, l'attention et on le sent rassuré et serein dès qu'il est en groupe. Les repas de famille, sorties en groupe, rencontre avec les nageurs du club au lac sont donc de vrais moments de plaisir pour lui. De ce fait, il a beaucoup apprécié la présence des ouvriers pendant les premières semaines de travaux.
Comme vous le verrez sur les photos, nous l'avons amené en randonnée en montagne. Confrontation avec les troupeaux de vaches en estive rondement mené, le petit bout se régale a gambader partout et dévaler les pentes avec nous. J'ai la chance d'avoir le mois d'août de vacances, donc encore du temps avec lui. Mais nous l'habituons à rester seul pendant plusieurs heures sur notre terrain (encore attaché car le portail n'est pas installé). A mon retour, il m'accueille calmement comme si je revenais simplement de la boîte aux lettres.
Son côté goinfre nous a posé un peu soucis lors des premières sorties car il devenait obnubilé par l'odeur et la nourriture qu'il pouvait trouver. Mais depuis 2 semaines, Luna est partie et Looper s'en remet plus à nous lors des balades et sorties et tout se passe bien. Trêve de blabla, je vous laisse apprécier les photos de Looper et de son évolution. A bientôt, Lucie
P.S. : Ah oui j'oubliais... il s'est mis à la pêche... et comme nous ne sommes bien servi que par soi-même, pas besoin de canne à pêche : à la gueule c'est beaucoup mieux ! Autrement dit il est presque autonome et se ravitaille tout seul. Cordialement, Lucie »

Octobre 2016

"(...) Voici qques nouvelles de Looper ! adopté le 2 Juillet dernier...Le petit X labrador laisse place à un grand ado croisé berger voire beauceron vu sa taille (et nous sommes prêts pour encore 1 ou 2 petits cm de plus ). Ce jeune homme fête ses 11 mois et nous prenons toutes les précautions possibles pour lui permettre une croissance sereine (grâce aux sermons et conseils de ma vétérinaire de soeur) ... mais c'est pas tous les jours faciles !
Le petit loustic est toujours partant pour une balade, encore plus si elle se fait en courant (à fond les ballons !!) et toujours plus excitant si c'est le matin à la frontale ! Les bruits dans les bois chatouillent son instinct de chasseur, mais son côté trouillard et son jeune âge le garde près de Pierlo, dans le halo de la lumière, psk le noir c'est quand même pour les costauds...
L'automne arrive et le lac se rafraîchit, la nuit arrive plus tôt alors les baignades se font plus rares mais il n'y a pas bcp de week-ends où la petite tribu (Pierlo, Looper et moi) n'est pas en vadrouille dans divers environnements. Nous tâchons de le prendre partout, l'habituer à tout et à tout le monde. Alors ses journées sont bien remplies...
Dernièrement, il nous a accompagné en stage trail dans l'Aveyron (il devient la mascotte du club d'athlétisme, après l'avoir été cet été auprès du club de natation), sur les lieux de courses, en entraînements ou simple balade, marchés, repas chez des amis ou évênements avec du monde.
Et puis Looper, il a trouvé son âme soeur... Lollipop, alias Lolli. La chienne de ma soeur et sa colocataire est hyper active, elle ne s'arrête jamais, joue et court du matin au soir. Depuis leur rencontre cet été, Looper lui a appris la confiance dans l'eau et elle nage désormais comme un poisson. Les séjours chez ma soeur dans le Béarn sont donc plutôt actifs pour le loulou : randos en montagne avec nous puis... jeu, jeu, jeu, jeu, repas, repos forcé puis.... jeu, jeu, jeu, trous dans le jardin de ma soeur (qui n'est pas contente psk il apprend à Lolli à creuser aussi) avant la nuit où ils dorment séparés sinon...
Lorsque nous repartons, il dort pendant 2 jours à la maison... et Lolli aussi alors qu'elle est increuvable...
Nous allons aussi à l'école le samedi matin. Mr a droit à des cours d'éducation mais il nous tarde de passer au niveau 2 car il sait déjà faire pas mal de choses (pas bouger, assis, couché, sociabilisation, ...).
Toutes ces aventures, le travail et l'attention au quotidien -qui deviennent vite une habitude- nous donne un chien affectueux, joueur, très sociable avec les chiens, les hommes, les enfants. Il est attentif et a bien compris qu'il pouvait avoir confiance en nous. Il nous est devenu normal de le trimbaler partout et à nos proches de savoir que si on vient, c'est à 3. Bcp de bonheur et de rigolade avec lui (surtout quand il nous lèche les pieds sous la table...).
A bientôt pour de nouvelles aventures...(...)

Juillet 2017

" Bonjour ! Nous ne résistons pas à vous faire passer des nouvelles de Looper adopté en juillet dernier à l'âge de 7 mois. Le grand dadet a ENFIN fini de grandir... pour notre plus grand soulagement. Car après de nombreuses semaines d'angoisse à cause de boiteries d'un côté, d'un autre, sans réellement savoir d'où ça venait parce que loulou est tellement mignon qu'il ne dit pas quand ça lui fait mal.
Enfin tout cela est derrière nous et aujourd'hui nous sommes super fiers de tous les progrès qu'il a fait. Lui il doit s'en foutre parce que tout ça n'est qu'un jeu... Les sorties régulières en courant continuent, la natation recommence avec les canards à pourchasser dans le lac, et nous commençons la grosse randonnée en montagne.
Par exemple, le week-end dernier nous sommes partis pour 1.5 jour avec nuit sous la tente (loulou n'a même pas eu peur), traversée de névés (trop marrant la neige), et d'éboulis. Là c'était un peu plus compliqué parce que sous les cailloux il y a des trous. Mais loulou a vite compris que si on y allait il pouvait avoir confiance et que si vraiment c'était compliqué, il pouvait monter sur le dos de papa.
Nous avons pu partager des moments très forts avec lui, surtout en voyant au cours de la journée, la confiance qu'il nous accordait grandir, pour finalement ne plus hésiter une seconde dans les passages les plus difficiles. Alors non je ne vais pas vous dire que son adoption et la vie avec lui "c'est que du bonheur" parce que c'est bien plus que ça... Ce sont de très nombreuses émotions, des émerveillements, des surprises et des échanges d'amour et d'affection. Vivement la prochaine rando, et vivement ce soir pour l'amener jouer au lac avec son copain Eos... Bonne continuation à vous que nous continuons à suivre sur FB malgré la distance. Nous avons régulièrement envie d'en adopter un autre mais nous résistons... pour l'instant...
" Lucie, Pierre-Laurent et Looper

Août 2017

 

VIVE les MARIES !

Lucie, Pierlo et Looper, le samedi 19 Aout 2017 !

 

« Bonjour, nous n'avons pas pu nous empêcher de compléter en image votre propos : " On peut déménager (avec son chien), partir en vacances (avec son chien), attendre un enfant (avec son chien), se séparer (un des deux gardera le chien), perdre son boulot (garder son chien) etc... "

 

... MAIS ON PEUT AUSSI "SE MARIER AVEC SON CHIEN ! :-)

 

Faut dire aussi qu'on est un peu fiers de voir notre loulou beau comme un Dieu sur les réseaux sociaux, et de montrer qu'il est possible de faire beaucoup beaucoup de choses avec un chien.
Perso je suis folle amoureuse de lui, et je crois que parfois je l'emmerde avec tous mes bisous sur le museau mais comme il est trop gentil, il ne le dit pas et du coup j'en profite ! hihi.
»

Novembre 2017

 

Looper, arrive deuxième à son premier canicross ! BRAVO !!

 

« Enfin on s’est lancé ! 6 pattes sur 6 km, notre premier canicross avec Looper ! Alors qu’à Toulouse la pluie tombe en ce samedi, nous avions décidé de nous exiler au soleil … Cap pour Montpellier, et le lac du Crès, un petit lac propice aux cavalcades canines. Des virages, des bosses, des escaliers, du goudron, de la terre, … étaient à disposition pour une meute de 60 chiens et leurs maitres ! Et 60 chiens au départ, ça vaut son descriptif : si en trail on est plutôt calme, qu’en course sur route la tension commence à monter d’un cran, et qu’en cross on sent l’effervescence, 60 chiens en canicross c’est bien pire ! Ca aboie, ça crie, ça tire dans un sens, ça tire dans l’autre : bref, un sacré capharnaüm, des galimatias canines. Le départ est libérateur pour tous, chiens autant que maîtres.
Malgré notre inexpérience, Looper s’en sort comme un chef ; un « allez » sec, et hop, il double. Parti prudemment derrière la cohue pour éviter de plus le stresser qu’il ne l’était, il se fraye un passage jusqu’à remonter en tête. Et là … il ne sait pas trop quoi faire ; où sont mes copains ? J’essaye de le motiver comme je peux. On nous double, on redouble, on nous double, on s’arrête au ravito (et oui, les chiens ont droit aussi à leur seau d’eau !). Je lui parle (trop sûrement ;-)…) . On passe 3, puis 2 … Looper fatigue, mais à 500m de l’arrivée on se remobilise et on finit comme un boulet de canon sur les talons du premier ! Quel finish !! L’APAVH peut être fière de Looper qui vient grossir les rangs des chiens adoptés de l’association qui finissent sur les podiums de canicross !
»
Pierre-Laurent

Nos autres vedettes : Luce, Maïko et Milka

Juillet 2018

Les vacances Norvégiennes de Looper et Kookie (racontées par Looper).

 

"Pendant qu’en France l’été et ses chaleurs venaient d’arriver, Kookie et moi avions décidés d’aller chercher la fraîcheur … en Norvège ! Nos maîtres ont donc du s’organiser en conséquence. 68OOkm A-R de voiture, la France, puis l’Allemange, puis le Danemark  traversés, sans parler d’une mer du Nord houleuse qui a valu quelques haut le cœur  à nos maîtres sur le ferry, tout ça pour passer 14 jours au sud de la Norvège (Fjord et montagnes à explorer).

Heureusement, nos maîtres ont bien assuré en voiture ; nous on était plutôt pépères à l’arrière sur l’autoroute. Mais sur les petites routes les odeurs sont trop fortes et les paysages magnifiques. Pour peu qu’un mouton ait la bonne idée de pointer son nez, ça devient … excitant !

Mais comme nos maîtres sont sportifs, on n’allait pas faire que de la voiture : randos en canimarche et baignade dans les fjords ! Kookie était devant, et j’essayais de le rattraper malgré les plaintes de ma maîtresse qui avait du mal à suivre le rythme, surtout quand une odeur alléchante traînait au sol, (comprends pas pourquoi ??!!). On les entendait aussi élever la voix quand Kookie le sensible, et moi qui aimait bien le suivre, aboyions à l’unisson face à un autre menbre canin ou a un randonneur qui nous surprenait. Faut bien qu’on exprime notre sensibilité ! Mais heureusement, la Norvège c’est assez peu peuplé … Ce qui nous a permis de trouver des supers endroits pour camper, nous dans la voiture au confort, nos maîtres sous la tente. Mais des fois, … c’etait tous ensemble à l’hôtel !!! Que de gros calins dès qu’on les sentaient se réveiller ! On y va, on y va ? On va où aujourd’hui ???"

Looper

 

NDLR (les maîtres) :  "Vivement la reprise dès lundi pour qu’on se repose un peu !"