Melle DÉPLUMÉE

 

« Je vous présente Melle Déplumée. Une poule tout droit sortie de l'enfer des cages de GAEC du Perrat. Une exploitation de poules en cage qui a été fermée par l'état pour conditions de détention lamentables. Mais pour combien d’autres qui continuent ?
Elle est arrivée chez moi avec 4 autres de ses copines, dans un état lamentable.

Je sais que les temps sont durs pour tout le monde, que l'argent ne tombe pas du ciel, qu'il est facile d'acheter des packs de 30 œufs de poules entassées en cage pour le prix de 16 œufs de poules élevées en plein air .
Mais on ne peut pas continuer ainsi, chacun son rythme, chacun un petit effort, ce sera déjà beaucoup . Elle a 12 mois, 12 mois de souffrances pour nous donner des œufs sans saveur et sans qualités nutritionnelles. 12 mois et pour elle la mort aurait été une délivrance .
200 000 poules étaient dans le même état, pleines de poux, évoluant avec leurs copines mortes dans leurs cages .... Et soit dit en passant, les consommateurs bouffent de la merde ....

REGARDEZ-LA

La prochaine fois, reposez votre paquet de 30 œufs de l'enfer, et prenez des plein air »

Magali Pinatel, une amie de Lucie la maman d’Oreo.

 

CONNAISONS-NOUS VRAIMENT LES ŒUFS ?

 

Certaines poules sont élevées dans des conditions plus effroyables que d'autres.

Sur chaque emballage, le mode d'élevage doit être précisé et sur chaque œuf est inscrit un code : il indique les conditions de vie de la poule qui l'a pondu. Devant les lettres du pays d'origine (FR par exemple), un chiffre allant de 0 à 3 permet de savoir si cette poule vit en cage, au sol en bâtiment fermé, ou si elle a un accès au plein air.

Le code sur la coquille :
exemple:    1FRWDQ01

Le 1er chiffre correspond au mode (catégorie) d'élevage de la poule.
Les 2 lettres qui suivent au pays d'origine (FR pour France...).
Le code final permet d'identifier l'élevage d'origine.
Il existe ainsi 4 modes d'élevage différents, dont voici les différences.

Catégorie 0 : oeufs de poules élevées en plein air (Agriculture Biologique).
Densité : 6 poules à 9 poules par m2.
Alimentation : alimentation biologique à 90 % minimum.
Extérieur : abris et végétations sur un parcours herbeux de 4 m2 par poule au minimum.
Intérieur : dans les bâtiments, le nombre de poules est limité et les densités plus faibles que dans les autres catégories.

Lumière du jour
 

Catégorie 1 : œufs de poules élevées en plein air (Label Rouge fait partie de cette catégorie).
Densité : 7 poules maximum par m2.
Alimentation : céréales en majeure partie mais pas bio.
Extérieur : en journée, accès à un parcours herbeux en majeure partie recouvert de végétation avec un minimum de 4 m2 par poule.
Intérieur : élevage en bâtiment mais sans cage.

Lumière du jour

 

Catégorie 2 : oeufs de poules élevées au sol ou en volière.
Densité : 9 poules maximum par m2.
Alimentation : probablement la même que les poules de catégorie 3.
Extérieur : pas d'accès au plein air (en prison quoi !).
Intérieur : pas de cages Mais élevage intensif. Les poules restent exclusivement à l'intérieur des bâtiments, dont un tiers du sol est couvert de litière.

Pas de lumière du jour

Catégorie 3 : oeufs de poules élevées en cage.
Densité : 16 poules par m2 (oui, vous avez bien lu !).
Alimentation : céréales non bio (engrais, pesticides...), cadavres d'animaux, produits chimiques et préventifs (antibiotiques, antidépresseurs...). Elles sont aussi très souvent alimentées.
Extérieur : pas d'accès au plein air (finalement, pire que la prison !).
Intérieur : élevage intensif en cage. Chaque poule a 550 cm2 (à peine la surface d'une feuille de papier A4). A partir de 2012, les cages devront être équipées de perchoirs et de nids (quel luxe !!!). La surface sera portée à 750 cm2.

Pas de lumière du jour

 

Les poules en cage souffrent d'entassement, de stress, de fractures. L'animal est considéré comme une machine à pondre, et non, comme un être vivant.  Les poussins mâles sont inutiles. Ils sont soit broyés, gazés ou jetés dans des bennes encore vivants ou ils y meurent étouffés par leurs congénères. Ils ne seront jamais des poulets de chair car ce ne sont pas les mêmes races.

Dans les immenses hangars, la lumière est artificielle ce qui sert à accélérer la ponte. Le processus naturel n’est pas respecté.

Les cages sont en pente pour que les œufs puissent rouler vers l’extérieur. D’où un inconfort et des douleurs pour les poules qui doivent constamment bloquer leurs pattes.

Les poules ne peuvent pas voler, s’étendre, marcher. Elles s’ennuient, stressent, s’attaquent à leurs (codétenues) voisines, deviennent agressives et même pour certaines, carrément folles. La solution trouvée par leurs (bourreaux) éleveurs, le DEBECQUAGE. Cela consiste à couper une partie du bec avec une lame chauffée (inutile de vous dire que ce n’est pas réalisé sous anesthésie !). Lors de cette opération, les becs peuvent être carrément arrachées…et la douleur peut durer toute leur vie.

L'odeur y est insupportable car l’aération ne suffit pas et le bruit assourdissant.
Pas de sol à gratter, ni matériau pour construire un véritable nid.

Les scientifiques ont remarqués que les poules se retiennent de pondre jusqu’à ½ heure à chaque œuf car elles se sentent incapables de protéger leur progéniture (détresse psychologique).

En fin de vie, les poules sont épuisées, amaigries, souffrant de fractures, luxations…elles ne sont donc pas présentables pour la consommation. Alors, leurs tortionnaires ont trouvé encore une solution pour faire encore du profit : les carcasses deviennent des cubes de bouillon « à la poule », des soupes au poulet, de la farce pour raviolis, des saucisses de volaille…etc…etc…

En France, 87 % des œufs sont pondus par des poules élevées en cage.

Qualités nutritionnelles :
Les œufs sont riches en protéines, source de vitamines (A, B, D, K…), fer, phosphore, zinc et antioxydants.

Les lipides sont composés, 1/3 d’acides gras saturés et 2/3 d’acides gras insaturés.


LES ŒUFS BIO APPORTENT 5 FOIS PLUS D’OMEGA 3 QUE LES ŒUFS INDUSTRIELS !

Il est préférable de manger un seul œuf bio, plutôt que 2 œufs de catégorie 2 ou 3. L’apport nutritionnel sera de bien meilleure qualité.

Les œufs côté prix :

Conditions d'élevage qui diffèrent, donc prix de vente qui diffèrent également. Comparaison des prix sur le site d'Auchan Drive (Vélizy, 78) entre les différentes gammes d'œufs proposées:

 

Œufs de poules élevées en cage:

- 0,12€ l'œuf de poule provenant d'une boîte de 30 œufs 1er prix

- 0,16€ l'œuf de poule provenant d'une boite de 6 œufs de MDD Auchan

- 0,23€ l'œuf de poule provenant d'une boîte de 6 œufs de la marque Matines

Soit une moyenne de 0,17€ par œuf.

 

Œufs de poules élevées en plein air mais sans label:

- 0,16€ l'œuf de poule provenant d'une boîte de 6 œufs de MDD Auchan

 

Œufs de poules élevées en plein air et certifiés Label Rouge:

- 0,29€ l'œuf de poule provenant d'une boîte de 6 œufs Label Rouge de MDD Auchan

- 0,34€ l'œuf de poule provenant d'une boîte de 6 œufs Label Rouge de la marque Loué

Soit une moyenne de 0,31€ par œuf.

 

Œufs de poules élevées en plein air et certifiés Bio:

- 0,30€ l'œuf de poule provenant d'une boîte de 6 œufs Bio de MDD Auchan

- 0,49€ l'œuf de poule provenant d'une boîte de 6 œufs Bio de la marque Loué

Soit une moyenne de 0,39€ par œuf.

 

On voit donc que la différence de prix est énorme entre l'œuf de poules élevées en cage 1er prix et l'œuf Bio de la marque Loué. Mais ce qui surprend le plus c'est la très faible différence de prix de l'œuf de poules élevées en cage et l'œuf de poules élevées en plein air sans label. Cela montre bien qu'élever des poules en plein air ne se ressent pas toujours sur le porte-monnaie du consommateur.

Si vous souhaitez défendre la cause animale et votre santé, bannissez les œufs portant comme 1er chiffre sur le code inscrit sur les œufs 2 ou 3 mais privilégiez plutôt les œufs portant le chiffre 0 ou 1.

(Source http://astuce-conso.over-blog.com/2014/06/comment-choisir-les-oeufs.html)


Manger un œuf bio équivaut à manger 2 œufs bas de gamme chargés en pesticides, en antibiotiques et en souffrances… !


QUE POUVONS-NOUS FAIRE ?

 

●Nous pouvons agir et refuser ce genre de commerce. Le sort de ces poules ne dépend que de nous.
●Pour ne plus contribuer sans le savoir à l’élevage en batterie, achetez des œufs bio ou de plein air avec sur les coquilles le chiffre 0 ou 1.
● Ne vous fiez pas aux photos sur les des boîtes qui sont souvent trompeuses.
● Faites aussi attention à la vente en vrac qui peut être une arnaque, seule solution, lire le code sur la coquille.
● Parlez-en autour de vous. Tant de personnes ignorent ce qui se passe derrière les portes de ces hangars.
● Au restaurant, refusez les plats qui en contiennent ou demandez s’ils sont bio.
● Au supermarché, lisez les étiquettes des paquets de gâteaux, les plats préparés, les pâtes, mayonnaises, pâtisseries, gâteaux secs, flans et autres desserts.
● Plus la demande d’œufs bio ou de plein air sera, plus les prix baisseront. Et oui, plus il y aura de demandes pour des œufs bio et plus les producteurs s’y mettront, et, du fait de la concurrence,  les prix baisseront !

Sources :

http://www.l214.com/marquage-etiquetage-oeuf#tableau-comparatif

http://astuce-conso.over-blog.com/2014/06/comment-choisir-les-oeufs.html