IMG_5754.jpg
IMG_5609.jpg
IMG_4564.jpg

Oasis le gentil griffon

Oasis est un Fauve de Bretagne, version moyen, eh oui chez les Fauve de Bretagne, il y a le basset, le moyen et le grand. C'est un griffon comme on les aime. Un chien doux, gentil et affectueux qui donne l'impression de toujours avoir peur de déranger. Les griffons sont des chiens sensibles. Oasis a envie de venir vers vous, il aimerait franchir le pas et il le fera. Mais il lui faudra du temps, le temps de vous connaitre et de se sentir bien dans son nouvel environnement. Mais comme il est gourmand, cela pourra se faire sans trop de difficultés, en effet les friandises aident pour l'apprentissage! Oasis est sociable avec les autres chiens, les mâles comme les femelles. Il aime leur présence et jouer avec eux. Il apprécie aussi les belles balades, c'est un chien qui sera plus à l'aise à la campagne que dans un environnement urbain. On ne connait pas ses ententes avec les chats, mais vu son caractère, ce sont plutôt les chats qui auront le dessus! Oasis n'est pas un chien "clé en main", d'ailleurs aucun chien ne l'est, il vous faudra gagner sa confiance. Une fois que vous serez son ami, alors Oasis sera votre ombre car ce chien là est finalement bien plus proche des humains qu'il n'en a l'air. Tout est dans ses yeux....

Type Fauve de Bretagne, mâle stérilisé, environ 1,5 an

IMG_7721.jpg
IMG_7718.jpg
IMG_7723.jpg

Oasis est adopté et devient Oscar!

La famille qui a adopté Sacha/Buck était venue au départ pour rencontrer Oasis. Mais ils ont vite compris qu’avec des enfants ce serait compliqué pour Oasis, car celui ci allait mettre du temps avant de se sentir bien. Les enfants recherchent l’interaction avec un chien, ils aiment lui lancer une balle etc…Avec un chien comme Oasis, il faut accepter l’idée que c’est lui qui viendra vers vous, plus vous forcerez le contact, plus le chien mettra du temps avant de se sentir bien avec vous.    C’est la raison pour laquelle nous leur avions proposé de passer un moment avec Sacha, très à l’aise en toutes circonstances, qu’ils ont finalement adopté. Pour un chien peureux comme Oasis, il fallait une famille sans enfants.

Mireille et son mari Edwin l’avaient repéré sur notre site, tout comme Jupiter. Si ils ont pu caresser Jupiter, avec Oasis ce fut compliqué, il avait peur et nous ne voulions pas forcer le contact. Nous leur avons expliqué qu’une fois chez eux cela prendrait du temps avant de pouvoir le balader, de pouvoir le caresser et qu’il aime ça etc…

Ils ont pris leur temps avant de nous rappeler, ils étaient prêts à tenter l’aventure ! Parce que si c’est une véritable aventure d’adopter un compagnon à 4 pattes, cela l’est plus encore quand il s’agit d’un chien peureux à qui il faudra tout apprendre, comme on le ferait avec un chiot.

Dans la caisse de transport, Oasis  n’a pas bougé. Arrivés à destination, nous avons posé la caisse dans le jardin pour ne pas le stresser, puis Oasis est sorti et c’est avec la longe que nous avons fait le tour du jardin et de la maison. Nous lui avons installé un panier sous l’escalier pour qu’il se sente en sécurité, il a découvert tout seul la niche à l’extérieur dans laquelle il est allé se cacher. Nous l’avons laissé libre avec juste un bout de corde au collier pour que Mireille puisse l’attraper  facilement.

Avant de partir nous avons donné pour consigne à Mireille  de vaquer à ses occupations sans faire attention à lui. Il s’est enfin posé. Mireille est douce et calme attentive aux réactions de Oasis, à aucun moment elle ne l’a contraint.  Du coup Oasis lui fait confiance et se sent bien. Il sait qu’elle ne tentera rien contre lui, bien au contraire, Mireille le protège de toutes les « agressions » extérieures, physiques comme sonores! 

Depuis son adoption la transformation d’Oasis est saisissante. Oasis, devenu Oscar, n’a plus sa queue sous le ventre, il la tient bien haut et son regard est joyeux. Il découvre le monde avec Mireille et son mari, qui respectent son rythme. Il y a un maître pour chaque chien, notre travail c’est de les faire se rencontrer. Oscar, Mireille et Edwin sont bien ensemble, cela se voit! Merci à eux pour leur confiance et leur bienveillance envers Oscar, un chien de chasse enfin HEUREUX.

 

Premier jour :

(…) Tout va bien. Oscar se détend peu à peu. Je vous disais qu'il avait l'air de fatiguer assez vite parce qu'il donnait l impression de vouloir s'arrêter et se coucher assez souvent alors qu'on avait fait une promenade de 20 minutes à peu près. Ceci dit le moment d'après il avait envie de courir. Je crois qu'il se sent en sécurité avec nous il nous cherche souvent du regard et il reste tout près de nous en  ballade. Avec les chats ça se passe plutôt bien il a un peu envie de leur courir après mais sans méchanceté. Il a un faible pour les cacahuètes et les lunettes qui mâchouille dès qu'il en a l'occasion. Nous sommes très heureux avec lui et toute ta famille l'adore (…)

 

Et puis plus tard :

(…) il adore fouiner dans les hautes herbes et il est captivé par toutes les odeurs. Cet après-midi il a décidé de sauter dans le canal du midi pour se baigner et je l'y ai suivi pour ne pas lâcher la laisse; Bon nous étions trempés et boueux mais c'était drôle, mon mobile a moins apprécié, depuis il marche moins bien...Plus tard nous sommes allés lui faire découvrir la mer. IL A ADORE!! il a couru comme un fou, tout joyeux, il s'est baigné, alors qu'il y avait des petites vagues, il voulait aller voir tous les chiens et toutes les personnes présentes.

On essaiera d' y retourner les soirs après le travail. Il nous tarde qu'il puisse courir librement car il a une pêche pas possible et que forcément on ne court pas aussi vite que lui. Bon, c'est pas pour tout de suite, on le tentera dans un  mois, je pense quand il nous aura complètement adopté. C'est en bonne voie, il remue la queue quand il nous voit arriver. (…). Mireille et Edwin

IMG_7731.jpg

La nouvelle vie d'Oscar en vidéo