43766F96-2341-4A1A-B3AE-544B4DE2546F.jpe
103943531_269660740912234_31411011010325
103964091_1220845428261902_2976537911892

Patmol le chiot

Avec sa tête de "premier de la classe" Patmol est un tout jeune chien que sa famille nous a confié parce qu’elle ne pouvait plus s’en occuper.  Un couple qui travaille avec des enfants, un chiot plein d’énergie : le motif d’abandon est des plus classiques. Ce qui commence aussi à être classique, et ça nous met carrément en boule, c’est d’enfermer un chien en cage parce qu’il fait des bêtises. La famille a pensé bien faire puisque c’était conseillé par un « professionnel ». Et pourquoi pas lui mettre un collier électrique en plus pendant qu’on y est ?

Une fois pour toutes : enfermer son chien dans une cage règle les conséquences, c’est à dire les bêtises…mais pas la cause ! Quand un enfant parle beaucoup, vous lui collez un sparadrap sur la bouche ? Ou bien quand il s’agite, vous le ligotez et le mettez dans un placard, ah ben c’est sûr il ne bouge plus ! Pensez vous vraiment régler de cette façon la cause de son agitation ? NON. Hé bien c’est pareil pour le chien. Seuls les mauvais professionnels qui sont incapables de proposer des solutions, proposent ce genre de truc.

Dans de rares cas pathologiques, il se peut que pour la sécurité physique du chien et uniquement sous le contrôle d’un vétérinaire comportementaliste, l’utilisation d’une cage soit préconisée. Mais cela reste exceptionnel. A aucun moment cela ne concerne les bêtises faites par un jeune chien qui cherche à s'occuper. Preuve en est avec Starky qui a grandi en cage avec son ancienne maitresse et qui pourtant vit parfaitement bien la liberté, sans faire de bêtises, comme quoi…

Dans le doute, nous avons récupéré la cage avec le chien en se disant que nous pourrions toujours la lui laisser à disposition, en enlevant la porte bien entendu, Patmol, comme tous els chiens enfermés, étant conditionné pour y aller.

Figurez vous que depuis qu’il est en famille d’accueil, il n’y a pas mis une patte ! Patmol dort dans un panier comme son nouveau pote Obélix. Il fait bien quelques bêtises de chiot comme vous piquer vos chaussettes, mais rien de plus. Il faut dire que chez Marine et Sébastien, qui travaillent tous les deux, Patmol a pris le rythme de la maison encore en travaux : à savoir 1 heure de balade par jour jusqu’à la rivière, si, si c’est possible il suffit de s’organiser. Et puis il joue beaucoup avec Obélix. Obélix c’est son grand copain, celui qu’il copie en tout au point de s’ébrouer pour faire comme lui, même si il n’est pas mouillé ! Il y a aussi la minette qui est un « chat chien » avec qui il s’amuse, même si elle a un bon coup de patte pour lui dire stop.

Côté éducation il y a du boulot, mais Patmol est bon élève. Le rappel est en cours d’apprentissage, tout comme la solitude.

Notre poilu est un chouette chien de famille, gentil, curieux et joueur. Il sera plus heureux dans une maison avec un jardin et surtout avec un copain chien, mâle ou femelle peu importe. Patmol aime aussi les chats.

Petite piqure de rappel, avoir un chien cela implique de lui consacrer du temps…

Type Race Commune, mâle stérilisé, environ 9 mois

Patmol est adopté!

C'est une famille qui a toujours eu deux chiens et qui depuis le départ (au paradis) d'un de leurs chiens, recherchait un compagnon pour Nala qui se sentait bien seule. Il fallait que son futur copain soit joueur, sociable et sportif car dans cette maison on court, on nage...Alors bien entendu la rencontre avec Patmol chez Marine et Sébastien, sa famille d'accueil et de le voir jouer avec Obélix, les a conforté dans leur choix. Quand nous avons amené Patmol dans sa nouvelle maison, nous sommes d'abord passées chez le vétérinaire pour une prise de sang parce qu'il avait des boutons et des plaies qui ne cicatrisaient pas, le véto s’inquiétait et du coup nous aussi, de la Leishmaniose voire de l'ehrlichiose. Finalement les résultats seront négatifs, tout comme le prélèvement de peau qui ne donnera aucun résultat après 3 semaines de culture....Juste un trou dans nos finances mais nous sommes rassurées : ça n'a pas de prix dirons nous! D'ailleurs depuis, tout a disparu, Patmol était peut être tout simplement allergique à un des composants des croquettes? Bref, le premier contact avec Nala fut un chouia brutal, Elle aboyait après lui, curieuse de ce nouveau venu, mais elle a tout de suite cherché à jouer, l'a amené faire le tour du grand jardin, elle l'a même invité à venir la rejoindre dans la piscine, autorisée aux chiens, mais ça faisait un peu trop pour lui. Une fois qu'ils ont eu joué à cache cache, à la balle, mais aussi à trap trap, ils se sont enfin posés après  avoir bu ensemble dans la même gamelle! Les photos montrent deux jeunes chiens, heureux de faire connaissance, d'être ensemble, ok sur celles du début il est un peu tendu notre Patmol. Face à l’exubérance de Nala il ne savait pas trop comment réagir, c'est vrai. mais une fois en confiance ce qui est arrivé très vite, ces deux là sont devenus inséparables. C'est un paramètre qui nous fait choisir une famille plutôt qu'une autre : quand il y  a déjà un chien dans une famille car nos poilus aiment la compagnie de leur congénères, sauf exception. Regardez les, n'ont ils pas l'air heureux? Un grand merci à Marine, Sébastien et Obélix qui ont câliné Patmol plusieurs semaines. Avec eux Patmol a découvert la vie la vraie, ce que vont continuer à faire  Jean-Marc et sa famille avec l'aide de Nala.

"(...) des nouvelles de Patmol qui va très bien, il se régale avec Nala. Ils s'entendent très bien, il a l'air très heureux et nous sommes ravis (..)"

IMG_8956.jpg
IMG_8940.jpg
IMG_8959.jpg
IMG_8982.jpg
IMG_8979.jpg
IMG_9015.jpg
IMG_8989.jpg
IMG_9002.jpg
IMG_9025.jpg
IMG_9023.jpg
IMG_9017.jpg
IMG_9041.jpg
IMG_9044.jpg