La fabuleuse hitoire du chat Pompon

« Pompon est un jeune chat au pelage roux. Celui-ci errait dans le quartier jusqu'au jour où il a décidé de poser ses pattounes chez nous. Ce qu'il faut savoir c'est que nous sommes un établissement médico-social qui accueille quatorze adultes en situation de handicap mental. En institution, l'animal est une tolérance c'est à dire que c'est au bon vouloir de la direction. Pour le coup, nous avons de la chance car notre directeur et notre chef de service sont des amis des bêtes. Compte tenu du caractère très sociable de Pompon et de son côté câlin pour ne pas dire pot de colle, les résidents ainsi que les membres du personnel se sont rapidement pris d'affection pour ce joli matou. De ce fait, nous avons décidé de le prendre en charge et de le baptiser Pompon. Qui dit institution dit normes et surtout règles d'hygiène. Afin de respecter tout ça, nous avons fait appel à Dona de l'APAVH pour faire castrer et traiter Pompon contre les parasites. Il a également été identifié. Je ne vous cache pas que malgré sa petite gueule d'amour Pompon nous à donné du fil à retordre pour rentrer dans sa cage de transport le jour de la visite chez le vétérinaire. Nous étions pas moins de 5 adultes pour essayer de le contenir. Au final, c'est l'arrivée de Dona et de son savoir faire qui a eu raison de Pompon ! Ni une ni deux il était dans sa cage.
Une fois le côté sanitaire réglé, Pompon pouvait circuler à sa convenance au sein du foyer comme il le souhaitait. Autant vous dire qu'il ne s’est pas fait prier. Il a donc sa gamelle à disposition ainsi que de la nourriture (croquettes / pâtée) que l'institution et plus particulièrement les éducateurs et les résidents achètent pour lui. Dans notre accompagnement auprès des personnes en situation de handicap, l'animal peut s'avérer être un véritable support de travail dans le sens où il va être thérapeutique. D'ailleurs, nous pratiquons régulièrement l'équithérapie (équitation à visée thérapeutique). Depuis l'arrivée de Pompon, nous avons pu observer divers comportements chez nos résidents. Le plus marquant est celui d'un de nos résidents qui d'habitude passe beaucoup de temps dans sa chambre mais depuis que Pompon est parmi nous, il ne s'isole plus autant. Il vient voir Pompon et de ce fait est davantage en interaction avec ses camarades. Il va même jusqu'à les solliciter lorsqu'il voit Pompon arriver dans le jardin. Il lui parle beaucoup également. Pompon est un excellent compagnon dans le sens où il a un comportement parfaitement bien adapté au public que nous accueillons. Il est gentil, câlin, patient et très joueur ce qui ne manque pas de faire rire les résidents. Il suit les résidents jusqu'au bus le matin, s'assoit sur la cheminée pour les regarder manger ou encore se couche sur la table du jardin lorsqu'un de nos résidents vaque à ses occupations manuelles. Pompon est venu apporter quelque chose en plus à notre institution et surtout dans la vie des personnes accueillies. Aujourd'hui, Pompon a indéniablement sa place parmi nous et il est reconnu comme un membre à part entière de la villa.
Merci à l’Association APAVH qui m’a accompagnée pour que Pompon puisse rester parmi nous."
Aurélie, éducatrice