Tommy le gros nounours

Tommy est un chien très attachant qui mérite de trouver une famille aimante. Son maître, malade, ne pouvait plus s'occuper de lui, pour le bien être de Tommy, il s'est résolu à nous le confier.

Tommy est un chien plein de vie et d'énergie. Son jeu préféré c'est le tuyau d'arrosage, dès qu'il voit l'eau couler il se précipite et c'est parti pour un moment de folie à tenter d'attraper l'eau. Les balades et les moments passés avec nous les humains, ne sont jamais assez longs pour lui. Tommy est un chien doux, câlin et affectueux avec un très bon caractère, une vraie boule d'amour. Si Tommy aime la compagnie des humains, il s'entend tout aussi bien avec ses congénères. Voilà un chien sociable et tranquille qui ne cherche jamais querelle aux autres… Tommy a de belles années devant lui parce qu’il est en pleine forme. Ce n'est pas un « panier retraite » que nous souhaitons pour lui, mais un panier douillet. Si vous pratiquez la randonnée, Tommy sera de toutes les balades et si il y a de l’eau, une rivière ou un lac, notre otarie va se régaler.

Type berger, mâle stérilisé, environ 11 ans

Tommy est adopté!

Pour les bénévoles de l’association, les adoptions sont la récompense de notre investissement pour trouver une famille qui correspond à chacun de nos protégés et inversement. Mettre le bon chien au bout de la bonne laisse n’est pas chose facile. Il y a un maître pour chaque chien, le plus difficile c'est de le trouver. Si c’est toujours avec émotion que nous laissons partir nos poilus vers leur nouvelle vie, certaines adoptions sont particulières… Celle de Tommy en fait partie. Parce qu’il avait de gros problèmes de santé et qu’il ne pouvait plus s’en occuper, Tommy a été abandonné par son maître dans un refuge en août 2017. Des mois ont passé, 18 mois précisément, 18 longs mois à attendre derrière les barreaux. Tommy le gros nounours si gentil a connu le froid, les températures torrides de l’été. La vie dans un refuge n’est jamais facile, ce qui manque le plus aux chiens c'est une vie de famille…Pourtant Tommy a toujours gardé le regard brillant avec une belle joie de vivre, cherchant à jouer avec le moindre bout de bois ou une balle dés qu’il y avait un humain pour la lui lancer, il profitait au maximum des balades hebdomadaires. Chien invisible, il voyait ses copains de chenil partir, lui restait… Et puis il y a quelques semaines, Nelly nous a appelées sur les conseils d’une amie, cela faisait un moment qu’elle allait sur le site de l’association voir la fiche de Tommy. Nous avons alors longuement discuté de Tommy, de son caractère, de ce qu’elle attendait de cette adoption. RDV pris, Nelly est venue le rencontrer, après une longue balade et des câlins, sa décision était prise. Tommy ne savait pas encore que cette gentille dame si attentionnée avec lui, il la retrouverait 10 jours plus tard ! Ce mercredi, jour de la balade hebdomadaire, pour les bénévoles promeneurs c’était le « jour J » de Tommy. Lui est parti faire le parcours habituel ne se doutant de rien… Au retour, Nelly était là. Quel bonheur pour les bénévoles de ne pas ramener Tommy dans son box! Il n’a pas fallu le forcer pour monter dans la voiture, il a grimpé tout seul! L’émotion était grande, avec un petit pincement au cœur pour chacune, mais personne n’aurait manqué son départ vers le bonheur…

A 11 ans Tommy commence une nouvelle vie en pleine nature, dans une jolie maison avec des chats, et surtout Nelly qui ne sera jamais loin puisqu’elle fait des confitures depuis sa maison. Qui a dit que le paradis n’existait pas ? Merci à Nelly pour sa confiance et tout le bonheur qu’elle apporte désormais à Tommy.

Dix jours plus tard....

" (...) Encore qqs photos de Tommy, cette fois au jardin, avec son (petit) ballon (il en a un gros mais aujourd'hui c'était le petit qui l'accompagnait) Je crois qu'il est heureux... maintenant il mange bien et se régale en balade J'adore ses câlins... et c'est réciproque !(...)"

Tommy au paradis....

" (...)  Je suis triste Tommy est parti rejoindre le pays des chiens envolés. Cancer généralisé, évolution galopante... rien à faire que des câlins des bisous et une piqûre (Lodève, dct Mérieux) voilà mais pendant son trop (beaucoup trop) court passage dans ma vie, je crois qu'il a été heureux, il s'est baladé dans de grands espaces, il s'est baigné dans la mare et a chassé fièrement bâtons et grenouilles, il a joué à la balle, au jet d'eau, il a rongé des os et aimé partager la maison avec les chats, il a séduit tout le monde et souri beaucoup

il me manquera longtemps (...) je reviendrai peut être vous voir pour offrir à nouveau un joli bonheur à un bon gros chien... mais il faut du temps (...)"

Nous sommes tristes pour Nelly, mais "heureuses" malgré tout pour Tommy qui aura connu ces derniers mois une belle vie de famille.

Il y a quelques années nous avons sauvé un chien squelettique  d'un chenil misérable, le véto avait dit qu'il ne savait pas comment il tenait debout car il avait un cœur énorme.... En famille d'accueil il a été câliné, choyé, il a découvert le bonheur de manger tous les jours, de dormir à l'abri, d'avoir des copains, de jouer avec eux...et puis il a fait une septicémie...Il est mort dans nos bras. Nous étions infiniment tristes et nous ne comprenions pas pourquoi il avait survécu tant d'années littéralement dans la merde, sans soins, et pourquoi il était tombé malade avec nous. Le vétérinaire a dit quelque chose de  joli, il a dit que  durant toutes ces années de maltraitance, ce pauvre chien s'était battu pour survivre, mobilisant toute son énergie et que chez nous, il avait trouvé la paix et s'était laissé aller.

Pour le cancer de Tommy c'est sans doute la même chose, il était si heureux avec Nelly qu'il en a oublié de se battre contre la maladie....