Vanille la belle

Vanille est arrivée en provenance de la fourrière avec Hélène et Julie qui nous ont aussi amené Pistache. Cathy nous a contactées pour accueillir un chien en accueil avec sa famille juste à ce moment là.  Depuis que Vanille est chez eux, ils ont découvert une jeune chienne très joueuse, pleine d’énergie, qui bien entendu adore se balader. D’ailleurs en bout de longe, elle ne tire pas si on lui laisse une longueur suffisante. En liberté, Vanille ne s’éloigne pas et vous attend, mieux, elle revient régulièrement sur ses pas pour vous voir, vous sentir, vous toucher! Vanille répond très bien quand on la rappelle ce qui est très agréable en promenade, elle connait « assis » et « coucher ». Le « pas bouger » est en cours d’apprentissage. Pas si simple de rester concentré pour un jeune chien, mais elle s'applique ! Vanille est curieuse envers les autres chiens, prête à jouer avec eux mais reste sur ses gardes si la rencontre n’est pas positive. Quelquefois les congénères peuvent se montrer querelleurs.

Parce que c’est encore un tout jeune chien, elle saute parfois de toute sa hauteur pour jouer et montrer ainsi qu’elle est contente. Il faudra lui apprendre que l’on peut manifester sa joie autrement, lui tourner le dos sans lui parler, est une bonne façon de faire pour la décourager, même si les jeunes chiens sont un peu têtus! Vanille se régale de mordre les branches mortes de même qu'elle ne rechigne pas sur les chaussures qui trainent, eh oui encore une fois c’est un jeune chien. Elle aime aussi se rouler dans les crottes qu’elle découvre lors des balades…..mais elle ne dit rien sous la douche au retour ! Bien sûr Vanille adore les caresses et se couche rapidement sur le dos pour les recevoir, signe aussi qu'elle se sent bien avec vous. Voilà une chienne idéale pour une famille avec des ados.

Type Labrador, femelle stérilisée, environ 3 ans

Vanille est adoptée!

Françoise et Michel avaient perdu leur chienne et la présence d'une boule de poil leur manquait beaucoup. La bouille de Vanille les avait séduit, alors après avoir échangé par mail puis par téléphone, RDV fut pris chez Cathy la famille d'accueil de Vanille : la rencontre fut une formalité! Le soir même Françoise nous appelait pour nous faire part de leur souhaitait d'adopter la belle. La séparation fut un peu difficile avec sa FA qui s'était attachée à elle durant cette période si particulière qu'a été le confinement. Quand nous sommes arrivées dans sa nouvelle maison, Vanille a commencé par chasser du jardin le chat errant que Françoise nourrit, il faudra trouver un autre endroit pour lui donner à manger, la demoiselle n'est pas chat du tout! Puis elle en a fait le tour, découvert  l'intérieur de la maison : son nouveau domaine. Pour sûr qu'elle va adorer se poster prés de la terrasse pour observer tout ce qui se passe en contrebas, enfin le va et vient des lapins et des golfeurs au loin! Notre boule de poils va être câlinée et ne sera jamais seule, en plus du grand jardin de belles balades quotidiennes sont au programme avec Françoise : que demander de plus? Merci à Cathy et sa famille qui ont pris soin de Vanille le temps du confinement et que nous lui trouvions une famille. Merci à Françoise et Michel pour leur bienveillance et leur confiance.

Des nouvelles....

"(...) Lettre de Vanille à l'A.P.A.V.H.

Voici une semaine et plus que je suis dans ma nouvelle maison. Je me suis vite acclimatée car mes maîtres sont très affectueux. Je peux faire beaucoup de choses notamment celles qui me passent par la tête. Le matin ma maîtresse, Françoise me sort pour faire pipi et plus selon les besoins. Elle joue beaucoup avec moi. J’en profite pour faire la folle. Vers 9 h 9 h30, mon maître Michel me donne à manger. Je lui fais un bisou et je me mets assise. Après, je mange les croquettes dans mon écuelle en un tour de langue. Il faut dire qu’elles sont bien bonnes.

Après cela, je me repose un peu pour faire la digestion. Le matin passe vite : soit nous allons faire les courses en ville ou Gamm Vert pour mon harnais par exemple. J’adore monter dans la voiture de ma maîtresse. J’ai tout le siège arrière pour moi seule. J’arrive à mettre le museau à la fenêtre pour humer les bonnes odeurs. Parfois, nous allons nous promener au parc en revenant de ville, d’autres fois dans le lotissement puis vers la garrigue que je découvre avec plaisir mais toujours en laisse.

En fin de matinée, je surveille le golf. puis je me retire dans la chambre d’amis où j’ai élu domicile. J’ai essayé de monter sur le lit mais Michel n’a pas voulu. Je reste donc sur le tapis de cette chambre. Mes maîtres déjeunent et je les retrouve juste pour un bonbon (très petit qui nettoie les dents) au moment du café. Puis, c’est la sieste où j’en profite pour me lover rapatriée dans le vaste couffin. En milieu d’après-midi, c’est le défoulement. Je vais d’abord voir si les copains voisins sont là. Ils sont un peu gueulards surtout la petite. Je préfère James beau golden au départ ronchon mais maintenant ça va mieux et la petite en est jalouse alors elle vocifère. En fin d’après-midi, c’est la folie avec ma maîtresse, je cours dans tous les sens avec soit le doudou (mon bébé) soit le jouet en corde à nœuds. Mon maître fait sa gym et sa piscine. De temps en temps, je le surveille pour savoir si ça va bien.

Après c’est l’heure du dîner. Il me donne la même dose de croquettes (même si j’en voudrais plus mais il veille sur ma santé) après que je lui ai fait le bisou et que je me sois assise comme on m’a appris. Je vais faire mes besoins toujours au fond du jardin où j’ai trouvé le coin qui me convient.Puis c’est repos pendant qu’ils mangent, je les laisse tranquilles et vais dans mes appartements particulier (leur chambre d’amis). La soirée se passe tranquillement s’ils regardent la télé soit dehors si la chaleur est tombée où j’en profite pour me défouler encore une fois avant le coucher.

L’heure de dormir est arrivée, je vais dans le grand dodo mais surtout dans la chambre d’amis qui est plus fraîche pour une très bonne nuit jusqu’au matin. Mes maîtres, eux, montent dans leur chambre au premier mais je n’y ai pas droit. C’est mieux comme cela, je suis tranquille et je ne les entends pas ronfler. Me voici donc parti dans de beaux rêves jusqu’au matin suivant. Je suis heureuse tu peux en être sure, soyez tranquilles. (...)"

Vanille 2 un peu de repos.JPG