Ce sont les chiens d'un éleveur qui a plié boutique et qui les a laissés sur place en partant. Le repreneur n'a pas de débouchés pour ce "stock" qui occupe ses boxes. Il aurait pu les euthanasier sans rien dire, et personne n'aurait jamais rien su d'eux. Avec une autre association il nous a donné un mois pour trouver des solutions d'accueil car il a besoin des boxes pour ses chiens. C'est une situation injuste mais ce n'est pas interdit par la loi. Ils sont 12. Setter, Epagneul breton, Springer, tous sont des chiens de race, mâles et femelles, qui ont servi de reproducteurs. Ils ont entre 3 et 10 ans. Ils sont sociables, gentils, doux, affectueux, débordants d'énergie et d'amour.
Aidez-nous à les sauver, diffusez largement autour de vous. Nous prendrons en compte toutes les propositions : familles d'accueil, adoptions... Les mâles seront castrés et les femelles stérilisées avant placement.

 

Falcor devenu Falco, 6 ans est adopte!

C'est depuis la Haute-Savoie que Laetitia nous a contacté, au départ pour une femelle et puis en discutant nous avons convenu qu'un mâle serait plus adapté car Laetitia a une Montagne des Pyrénées, 40 kg d'amour, mais 40 kg tout de même en cas de rivalité. Et on sait que les filles ne sont pas toujours commodes entre elles ! Alors dans le doute, le chien mâle de la famille étant un petit loulou, nous avons estimé, qu'en cas de tensions, les conséquences seraient moindres. Si "nos" setter sont tous sociables avec leurs congénères, vie d'élevage oblige, c'est plutôt de la part des chiens de la famille qu'il faut s'attendre, au départ en tout cas, à de petites réactions et c'est bien normal quand un nouvel arrivant pointe le bout de son nez. Il faut leur laisser le temps de faire connaissance de part et d'autre.
Laetitia a porté son choix sur le doux Falcor et c'est avec sa fille Lucie qu'elle a pris la route pour venir le chercher. La rencontre fut comme on s'en doute émouvante, Falcor avec ses dreadlocks ne les a pas déçues. Lui qui n'était jamais monté en voiture a eu un peu de mal, même si le grand coffre avait été spécialement aménagé pour lui. Le long trajet de retour, s'est bien passé, l'arrivée à la maison aussi, toute la famille attendait Falcor. Même les chats ont regardé avec bienveillance ce nouvel arrivant. Falcor lui, ne leur a pas vraiment prêté attention, comme quoi on peut être un chien de chasse... En revanche pour les lapins nous n'avons rien promis !
En 48h Falcor a appris à monter et descendre un escalier, ça n'a l'air de rien mais quand on ne l'a jamais fait ce n'est pas évident.
Aujourd'hui ce sera toilettage pour lui car ses dreadlocks le grattouillent, il sera mieux sans. La toiletteuse qui est une amie de la famille saura être douce et patiente et de toute façon Laetitia restera avec lui.
Voici les premières nouvelles et les premières photos avant le toilettage :
" Nous sommes allés en promenade avec les 3 loulous...super. Du coup, tout le monde cohabite et ça se passe plutôt bien pour cette première journée. Falco est un amour de chien je suis tellement heureuse de l'avoir choisi..." Laetitia.

Un grand merci à Laetitia et sa famille d'accueillir Falcor qui, à 6 ans, va découvrir ce que c'est que d'être aimé...Un grand merci à tous pour vos partages, cette belle rencontre Falcor vous la doit.

P.S. : « Bonjour Falco va très bien. Il s'adapte très vite... Il est trés beau avec sa séance de toilettage. A bientôt. » Laetitia.